logo SOV

Laura Marling

Alas I Cannot Swim

Laura Marling - Alas I Cannot Swim
Chronique Album
Date de sortie : 11.02.2008
Label : Virgin
4
Rédigé par ALF, le 20 février 2008
Bookmark and Share
Laura Marling présente son premier album, Alas I Cannot Swim. Du folk rock qui n’a rien de nouveau, mais qui contient tout ce que le genre possède de meilleur.

Laura Marling est à peine majeure, mais sa musique est d’une maturité étonnante. Un subtil mélange de Cat Power et Sheryl Crow, ou encore KT Tunstall. Une voix à la fois angélique et puissante.
L’angélisme, elle le porte sur elle et s’en amuse: Laura Marling est une jeune fille fluette, blonde au teint pale, à l’allure presque fantomatique. Elle joue les poupées de cire désarticulées dans les quelques vidéos de son site Myspace, et ce jeu lui va à merveille. Une transparence qui contraste avec sa voix tantôt profonde, tantôt engourdissante.
Originaire d’Eversley, au Nord de la Grande-Bretagne, Laura Marling mélange romantisme et cruauté. On la compare aux jeunes filles de son âge comme Lilly Alen ou Kate Nash, mais la chanteuse ne partage pas grand-chose avec ses consoeurs. A 18 ans, elle possède déjà son propre style, et c’est plutôt à Joan Baez et Joni Mitchell qu’elle ferait penser. Un peu rapide certes, mais sa musique est touchante et pleine de promesses. La jeune fille écrit elle-même ses morceaux, chante accompagnée de sa guitare acoustique, tout cela avec simplicité. Une aisance qui lui a permis d’assurer les premières parties d’Amy Winehouse et des Babyshambles.
Alas I Cannot Swim allie le traditionnel au contemporain. Des accents country de You’re No God à l’accordéon de Crawled Out Of the Sea en passant par le tempo plus soutenu de Cross Your Fingers, qui revivifie l’album et rappelle les titres moins connus des Cranberries. My Manic And I et Night Terror, les morceaux les plus sombres, sont aussi ceux où la voix de Laura Marling prend toute sa force. Des titres bluffant qui montrent à quel point la gamme de cette chanteuse est vaste, oscillant entre optimisme et profond mal être. Parfois elle revient à la douceur, va jusqu'à murmurer à l’oreille de son auditeur dans le titre Shine. Vaporeuse et fragile, Laura Marling n’a pas besoin de s’époumoner : sa voix n’est jamais surjouée. Elle pose des paroles travaillées sur des mélodies minutieusement orchestrées.

Laura Marling apporte un vent de fraîcheur sur la scène britannique, un souffle nouveau que l’on attendait sans trop y croire. La liste des folk singers est déjà bien longue, la lassitude toute proche. Pourtant Laura Marling parvient encore à surprendre. Attendons donc avec impatience le second album et profitons de celui-ci.
tracklisting
    01. Ghosts
  • 02. Old Stone
  • 03. Tap At My Window
  • 04. Failure
  • 05. You’re No God
  • 06. Cross Your Fingers
  • 07. Crawled Out Of The Sea [interlude]
  • 08. My Manic And I
  • 09. Night Terror
  • 10. Captain And The Hourglass
  • 11. Shine
  • 12. Your Only Doll (Dora)
titres conseillés
    Ghosts - My Manic And I - Night Terror
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste