logo SOV
The Victorian English Gentlemens Club - Love On An Oil Rig
Chronique Album
Date de sortie : 14.09.2009
Label : This Is Fake DIY Records/PIAS France
4
Rédigé par Johan, le 4 novembre 2009
Bookmark and Share
Rencontrés durant leurs études d’art comme bien de groupes de rock, le garçon et les deux filles de The Victorian English Gentlemens Club n’ont jamais délaissé le monde artistique. Que ce soit à travers leurs clips entre trips épileptiques et kitsch assumé, la récente création d’une chanson inspirée du travail du photographe Roger Fenton, et même à travers leur musique elle-même, croisement génial de Ikara Colt et The Breeders, The Victorian English Gentlemens Club s’emparent de leur passé pour le confronter à un univers avant-gardiste fait de voix féminines indomptables et de guitares aiguisées comme des scies circulaires.

Car, comme tout groupe arty punk ou instrumental, c’est par la répétition que le génie apparaît. The Victorian English Gentlemens Club se concentrent en grande partie sur les chœurs infaillibles de Louise Mason, auxquel vient se greffer l’éternel chant d’adolescent d'Adam Taylor. Entre arrangements cheap et inspirés et capharnaüm destructeur, le groupe de Cardiff maintient ainsi toujours un excellent niveau dans un genre qui maintenant leur est propre, tout en ralentissant également cette fois le tempo sur quelques titres, ce que nous annonçait déjà le single inédit La Mer paru il y a deux ans.

Faisant suite à Parrot, premier single réussi mais moins accrocheur qu’un seul des titres de leur debut album, Love On An Oil Rig tient la dragée haute vis-à-vis de ses contemporains. Uniques ou presque dans leur genre, The Victorian English Gentlemens Club enchaînent les brûlots gentiment punk avec une facilité déconcertante. Trois ans après leur premier effort, le plaisir est toujours intact. Mieux, l’excitation est à son comble lorsqu’on vient à découvrir des compositions aussi foutraques que Periscope Envy et l’intro rentre-dedans Love On An Oil Rig, des mélodies aussi abouties que celles de Bored In Belgium et autres Women vs Children, des ambiances aussi présentes que sur cette fin d’album.

Voilà un album, comme il en existe peu par an, qui donne envie de nommer chacune des plages, de les prolonger via des qualificatifs élogieux, de les mettre sur le piédestal qu’ils méritent. Plus pop que The Victorian English Gentlemens Club, Love On An Oil Rig est aussi plus travaillé, plus varié, plus cohérent. The Victorian English Gentlemens Club perdent ici en efficacité brute ce qu’ils gagnent en maturité. Un petit pas pour le groupe, un bond de géant pour l’arty punk anglais.
tracklisting
    01. Love On An Oil Rig
  • 02. Parrot
  • 03. Watching The Burglars
  • 04. Bored In Belgium
  • 05. Periscope Envy
  • 06. Worker
  • 07. Driver's Companion
  • 08. Women vs Children
  • 09. God Save Us From Being So Damn Primative
  • 10. Dog
  • 11. The Venereal Game
  • 12. I Say What I See
titres conseillés
    The Venereal Game, I Say What I See, Watching The Burglars, Dog
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste