logo SOV

Ash

A-Z Vol. 2

Ash - A-Z Vol. 2
Chronique Album
Date de sortie : 11.10.2010
Label : Atomic Heart Records
3
Rédigé par Amandine, le 26 octobre 2010
Bookmark and Share
Le trio irlandais aux huit millions d’albums vendus fait figure de référence depuis une quinzaine d’années. Il a su séduire les réalisateurs de films, de jeux vidéo qui ont utilisé leur power pop survitaminée pour agrémenter leurs créations. Q Magazine plaçait même Ash dans le top 3 des groupes à voir sur scène avant de mourir. Néanmoins, en juin 2007, lors de la sortie de Twilight Of The Innocents, Tim Wheeler annonçait que cet album serait le dernier ; aucune intention de se séparer, simplement la volonté de développer une nouvelle façon de distribuer et de proposer les chansons. Selon lui, la manière de consommer la musique évolue avec les nouvelles technologies et Ash désire en tenir compte. Désormais, leurs titres ne seront que des singles qu’ils produiront eux-mêmes pour assurer une gestion de leurs compositions à leur image.

Début mai 2009 sort en format digital Return Of The White Rabbit, premier titre d’une collection intitulée A-Z Series. Le concept est simple et original : 26 singles correspondant chacun à une lettre de l’alphabet et associés à une couleur, le tout agrémenté de bsides, d’exclusivités et de vidéos. Le groupe décide de sortir un nouveau morceau toutes les deux semaines. Chacun d’entre eux sera disponible au format digital et en édition vinyle collector (1 000 exemplaires). A côté de cela, Ash développe tout un concept de marketing et de communication qui attire rapidement les médias : concours pour créer les pochettes de certains vinyles, pour gagner des places de concerts ou un dîner en compagnie du groupe, tremplin de jeunes artistes pour assurer les premières parties, tournée anglaise suivant le principe des Series, à savoir une ville par lettre de l’alphabet. Cette distribution audacieuse remporte un franc succès auprès des fans. Le 19 avril 2010, la première moitié de la compilation du projet sort dans les bacs.

C’est aujourd’hui au tour de la seconde moitié de l’alphabet (N à Z) et d'un bonus de trois titres d’être compilés. Dès la première écoute, on constate qu’il n’y aucune volonté d’unité, ce qui est peut-être, contrairement à ce que l’on pourrait croire de prime abord, une force. Comme l’ont souvent répété Wheeler et Hamilton, cette compilation n’est pas un album et ils s’adonnent donc à des sonorités et des ambiances différentes. On retrouve la touche Ash à la 1977 dans Mind control, Physical World ou Instinct ; la construction musicale et les paroles sont basiques (« What the fuck is going on, what the Hell is happening in my head ») mais leur power pop est dynamique et catchy.
La compilation s’ouvre dans un lyrisme annonciateur de l’Apocalypse avec Dare To Dream (c’est d’ailleurs ce titre que Mogwai a décidé de remixer) tandis que la douceur de Nightfall vient clore l’aventure sur un air d’oraison funèbre. Le groupe semble se faire plaisir en s’essayant également à une pop plus lyrique et à un son de stade dans la lignée de Muse (Dare To Dream), à un revival 80s aux synthés (Binary ou Spellbound), et des titres presque punks (Embers) côtoient de longues plages instrumentales de plus de dix minutes (Sky Burial). C’est un « joyeux bordel » que cette compilation qui permet probablement de découvrir les différentes facettes d’un groupe qui nous avait souvent habitués à des formats de chansons assez courts et standards.

Malgré son éclectisme, A-Z Vol. 2 se place dans une tradition mélodique britannique assez marquée. Ash se renouvelle tout au long de ces seize titres pour nous livrer un opus original. Comme quoi, l’arrivée du numérique et le téléchargement ont aussi de bons côtés.
tracklisting
    01. Dare To Dream
  • 02. Mind Control
  • 03. Insects
  • 04. Binary
  • 05. Physical World
  • 06. Spheres
  • 07. Instinct
  • 08. Summer Snow
  • 09. Carnal Love
  • 10. Embers
  • 11. Change Your Name
  • 12. Sky Burial
  • 13. There Is Hope Again
  • 14. Nightfall
  • 15. Spellbound
  • 16. Teenage Wildlife
titres conseillés
    Binary - Instinct - Embers
notes des lecteurs
Du même artiste