logo SOV

2:54

2:54

2:54 - 2:54
Chronique Album
Date de sortie : 28.05.2012
Label : Fiction Records
4
Rédigé par Jean-Christophe Gé, le 10 juin 2012
Bookmark and Share
Ce duo de Londres a quelque chose de charmant et de troublant. Les deux sœurs Thurlow ont la faculté de vous faire rentrer dans leur univers fascinant et facile d'accès car vous avez été préparés par trente ans de post-punk et de new wave. Elles reprennent les codes qu'Interpol, The XX ou She Wants Revenge ont eux-mêmes pris à Joy Division, The Cure, The Jesus & Mary Chain ou Killing Joke.

Comme la plupart de ces groupes qui assument mal la ressemblance et dont les membres n'étaient pas nés pour entendre, ne serait-ce qu'inconsciemment pendant une sieste entre deux biberons, ces groupes sur la radio de leurs parents, ils se trouvent d'autres influences. Celles-ci se veulent très punk pour les sœurs Thurlow, 2:54 étant leur passage préféré de A History Of A Bad Men, une chanson plutôt récente des Melvins. A croire que rien ne doit paraître antérieur aux années 2000. Ces racines punk ne sautent pas oreilles dans cette atmosphère éthérée et élégante où les guitares sont finement ciselées et la voix aérienne. En prêtant attention à la section rythmique, on entend pourtant une batterie qui tape comme un métronome surmonté de cymbales et une simplicité punk.

Justement, qu'est-il arrivé après la rage punk ? La new wave, et sa version plus sombre, la cold wave dont 2:54 reprennent avec application et talent tous les codes : reverb sur la voix, guitares hypnotisantes qui jouent le rôle de chef d'orchestre et une basse bien ronde pour tenir le rythme. Le duo poursuit le travail d'archéologie ou de ré-invention entrepris par The XX. La réplique est si parfaite que l'on s'attend à les voir jouer avec Cocteau Twins ou les frenchies de Collection d'Arnell-Andréa.
La qualité des compositions de ce 2:54 fait oublier le manque d'originalité dans le style, et sa simplicité fait oublier qu'il faut se concentrer pour en profiter pleinement. L'ambiance répétitive crée un lien hypnotisant mais fragile avec l'auditeur. S'il se laisse distraire, il risque de passer à côté. Ce premier album laisse présager le meilleur pour la suite si le groupe arrive à maintenir le cap et à ne pas sombrer dans l'oubli comme ceux qui ont emprunté cette vieille route avant lui.

Qui se rappelle de The Organ ou Denali ? Personne ? C'est bien dommage.
tracklisting
    01. Revolving
  • 02. You re Early
  • 03. Easy Undercover
  • 04. A Salute
  • 05. Scarlet
  • 06. Sugar
  • 07. Circuitry
  • 08. Watcher
  • 09. Ride
  • 10. Creeping
titres conseillés
    Revolving - Easy Undercover - Scarlet - Creeping
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste