logo SOV

Lianne La Havas

Is Your Love Big Enough?

Lianne La Havas - Is Your Love Big Enough?
Chronique Album
Date de sortie : 09.07.2012
Label : Warner Music
3
Rédigé par Maxime Delcourt, le 30 juillet 2012
Bookmark and Share
Que l’homme moderne se rassure : malgré cette incessante (et un peu agaçante, disons-le) mode vintage, il existe encore des artistes capables de composer avec les merveilles et les outils de leur époque. Lianne La Havas, même si elle ne rechigne pas devant quelques petits clins d’œil aux années soixante, est de ces artistes. Avec un minois qui rappelle Erykah Badu et ferait rougir le dernier des piliers de comptoir, la jeune londonienne a donc tout pour réussir. Reste à franchir l’ultime étape du premier album et la gloire lui tendra les bras.

Malheureusement, on les connaît ces chanteuses révélées très vite et hâtivement rangées du côté des artistes à suivre de très près. Alors, excusez-nous si son passage, bien que fabuleux, dans l’incontournable Later With Jools Holland, nous procurait davantage de méfiance que d’enthousiasme. Ce qui ne fut pas le cas de Bon Iver, présent à l’émission, qui lui proposa ni une ni deux de l’accompagner sur sa tournée. Tout est allé très vite, c’est indéniable. Pourtant, Lianne ne semble pas s’être perdue en chemin. Après un EP plutôt bien accueilli par la critique, elle décide de sauter le pas et d’enchainer illico avec un premier album, baptisé Is Your Love Big Enough?.

Si sa voix sensuelle et légèrement rugueuse est souvent comparée à celle de Lauryn Hill, sur Is Your Love Big Enough? elle impose directement son style. Pour le dire autrement : Lianne La Havas, c’est une autre idée de la soul. Il s’agit bien ici de manier avec habilité et l’esprit agile des vapeurs soul au sein d’une folk légèrement ouaté plutôt que de se ranger dans un genre clairement revendiqué.
Ce premier album de Lianne La Havas n’est exempt de défauts, à commencer par cette mauvaise tendance à miser trop sur la voix au détriment des mélodies. Résultat : certains titres, par manque d’audace, sont un peu mous du genou. Pour le reste, rien à redire, ça coule de source. Point bonus pour le triptyque Forget, Age et Elusive - bien que basés sur des thèmes et des timbres maintes fois entendus - qui étale littéralement toute la virtuosité de l’anglaise, à la fois simple et bouleversante.

A l’arrivée, l’album se révèle globalement plaisant, mais l’expérience mitigée. On aurait adoré être surpris, mais ce n’est pas le cas, loin de là. C’est peut-être juste une question de temps.
tracklisting
    01. Don't Wake Me Up
  • 02. Is Your Love Big Enough?
  • 03. Lost & Found
  • 04. Au Cinema
  • 05. No Room For Doubt
  • 06. Forget
  • 07. Age
  • 08. Elusive
  • 09. Evreything Everything
  • 10. Gone
  • 11. Tease Me
  • 12. They Could Be Wrong
titres conseillés
    Age, Forget, Elusive, Au Cinema
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste