logo SOV

New Order

Lost Sirens

New Order - Lost Sirens
Chronique Album
Date de sortie : 14.01.2013
Label : Rhino
25
Rédigé par Jean-Christophe Gé, le 19 janvier 2013
Bookmark and Share
Lost Sirens rassemble les morceaux laissés de côté par New Order lors de l’enregistrement du très moyen Waiting For The Sirens Call. Sorti avec beaucoup de retard, huit ans après l’album source, on peut s’interroger sur les raisons de ce délai. Brouille avec Peter Hook, le bassiste du groupe qui, après avoir appris son « départ » dans la presse, reprend avec brio les albums de Joy Division et les premiers New Order sur la route ? Volonté de faire oublier Waiting For The Sirens call ?

Dans la plupart des cas, les rebuts d’un album sont tout au plus intéressants, mais pour être franc je ne me rappelle pas d’une seule bonne surprise en la matière. Si une pépite peut ne pas finir sur un disque pour des raisons d’homogénéité, de droit ou de production suffisante, je ne crois pas que l’on se souvienne de huit merveilles délaissées.
C'est donc sans surprise que Lost Sirens se révèle un recueil de chansons fadasses. La bonne surprise réside dans la qualité homogène de la production, ces titres ne sont pas des maquettes, mais bien des produits finis.

Comme sur Hellbent, déjà sorti sur leur dernier Best Of en date, on retrouve néanmoins un Bernard Summer en grande forme vocale avec des morceaux à refrains et une forme de jovialité insouciante que les membres de New Order réservaient plutôt à leurs projets parallèles (Electronic, Monaco). Pour le reste, le groupe se tire un hommage à lui-même, ou un dernier testament pour la route puisqu’il a explosé après les sessions d’enregistrements. Si ces champions de Manchester ont toujours eu une évolution lente dans leur style, chacun de leurs albums les faisait un peu plus avancer. Ici, on retrouve des ambiances pop, rock, électro et même dicso de leurs albums des années 90's, notamment Technique, Republic, Get Ready.

Hormis Sugarcane et Shake It Up, absolument horripilants mais bien faits, pas de mauvaise composition, ni de fantastique non plus. Tout juste peut-on reconnaitre aux morceaux d’ouverture et de clôture, respectivement I'll Stay With You et I Told You So, d’être un peu plus inspirés et d’aller explorer trop sommairement des territoires inhabituels pour le groupe. Les envolés bluesy du dernier titre achèvent de laisser l’auditeur sur sa faim.
tracklisting
    01. I'll Stay with You
  • 02. Sugarcane
  • 03. Recoil
  • 04. Californian Grass
  • 05. Hellbent
  • 06. Shake It Up
  • 07. I've Got a Feeling
  • 08. I Told You So
titres conseillés
    I'll Stay with You - I've Got a Feeling - I Told You So
notes des lecteurs
Du même artiste