logo SOV

Morrissey

World Peace Is None Of Your Business

Morrissey - World Peace Is None Of Your Business
Chronique Album
Date de sortie : 14.07.2014
Label : Harvest/Capitol
45
Rédigé par Emmanuel Stranadica, le 8 juillet 2014
Bookmark and Share
Nous sommes le 14 juillet 2014. La Garden Party bat son plein. Et pourtant c'est un tout autre évènement qui marque réellement cette journée. Après un quinquennat d'attente, Morrissey est de retour avec son dixième album solo. Si dans son précédent disque, Years Of Refusal, le Mancunien bandait les muscles quitte à se fourvoyer en cherchant à américaniser sa musique, le Morrissey de 2014 se rapproche davantage de l'état de grâce avec un disque dont on attendait en fait plus grand chose. Grave erreur.

En effet, dès les premiers singles extraits de World Peace Is None Of Your Business, l'anglais semblait musicalement vouloir s'éloigner de la musique testostéronée qui hantait son opus antérieur. Ici Morrissey, tel un conquistador triomphal, semble apaisé. Certes, son discours est toujours aussi vindicatif. Entre la dénonciation de l'enrichissement des politiques au détriment du peuple, le souhait de voir le toréador mourir à la place de l'animal, la détestation de l'homme et des ses agissements ou encore l'éternelle quête d'un amour désespéré, l'ex-Smiths excelle comme toujours à travers ses sujets de prédilection. C'est finalement musicalement que le last of the famous international playboy surprend. Notamment avec cette inspiration hispanique quasi omniprésente sur les morceaux. La guitare flamenco joue notamment un rôle primordial sur les dix-huit compositions que regroupe l'album. Déjà présente dans le brillantissime single Earth Is The Loneliest Planet, celle-ci trouve une place de choix dans le remarquable Neal Cassidy Drops Dead; l'un des sommets de l'album passant de la rage électrique à la douceur de l'acoustique avec une aisance déconcertante.

Délaissant probablement à jamais la collaboration avec Alain White, Morrissey retrouve un nouveau souffle avec son fidèle Boz Boorer pour la moitié du disque. Mais c'est surtout la nouvelle complicité du Mexicain Gustavo Mansour à trois reprises (dont Neal Cassidy Drops Dead et Earth Is The Loneliest Planet, excusez du peu) que le britannique réussit à illuminer de tous ses feux World Peace Is None Of Your Business. L'album brille par sa constance tout au long de ses quatre-vingt minutes; The Bullfighter Dies constituant peut-être une des rares déceptions du disque.
Que ce soit en crooner magnifique dans le somptueux I'm Not A Man ou dans l'élégant Kick The Bride Down The Aisle, ou en rockeur racé dans Neal Cassidy Drops Dead ou Staircase At The University, l'anglais s'avère inlassablement à son avantage. A l'exception de Kiss Me A Lot, l'album manque de tubes. Cependant, il y a peu de chances qu'à cinquante-cinq ans Morrissey cherche encore à passer à la radio.

Si l'édition de base de World Peace Is None Of Your Business ne contient que douze titres, les six chansons bonus de la version Deluxe sont loin de s'avérer du simple remplissage. Le psychédélisme glacial de Scandinavia et l'époustouflante Art Hounds à l'intro digne des années folles, sont les seules rescapées des anciens morceaux déjà joués sur scène lors de sa précédente tournée. Certaines compositions semblent donc bien passées aux oubliettes, mais s'en plaindra-t-on ? Pas vraiment puisque certaines perles telles que One Of Our Own, qui aurait mérité sa place dans l'edition stantdard du disque, les remplacent à merveille. La très downtempo Forgive Someone affiche un clin d'œil parfaitement évident à l'attention de Johnny Marr et la fraicheur de Julie In The Weeds dessine inévitablement un sourire sur le visage.

L'attente fut longe mais nullement vaine, bien au contraire. Si les compositions de World Peace Is None Of Your Business sont parfois salies par quelques riffs de guitares du second guitariste du charming man, ce disque est une véritable réussite. N'égalant toutefois pas l'indétrônable Vauxhall And I, Morrissey réalise avec ce dixième album un véritable coup de maître et renait tel un phœnix. Plus moderne musicalement et merveilleusement bien chanté World Peace Is None Of Your Business constitue assurément un des musts de l'année 2014.
tracklisting
    01. World Peace Is None Of Your Business
  • 02. Neal Cassidy Drops Dead
  • 03. I'm Not A Man
  • 04. Istanbul
  • 05. Earth Is The Loneliest Planet
  • 06. Staircase At The University
  • 07. The Bullfighter Dies
  • 08. Kiss Me A Lot
  • 09. Smiler With Knife
  • 10. Kick The Bride Down The Aisle
  • 11. Mountjoy
  • 12. Oboe Concerto
  • 13. Scandinavia
  • 14. One Of Our Own
  • 15. Drag The River
  • 16. Forgive Someone
  • 17. Julie In The Weeds
  • 18. Art Hounds
titres conseillés
    Neal Cassidy Drops Dead - Earth Is The Loneliest Planet - Art Hounds
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste