logo SOV

Circa Waves

Young Chasers

Circa Waves - Young Chasers
Chronique Album
Date de sortie : 30.03.2015
Label : Virgin EMI
45
Rédigé par Hugues Saby, le 22 mars 2015
Bookmark and Share
Vous sentez ? Ce subtil parfum de cerisier ? Cette légèreté dans l'air ? Cet imperceptible changement sur les visages des gens dans la rue ? Cette envie d'avoir seize ans de nouveau et de boire des coups en terrasse en pensant à tout sauf à l'avenir ? Normal, c'est le printemps qui pointe son nez. Bonne nouvelle, donc. En voici une encore meilleure : sa bande son officielle sort le 30 mars. Elle est signée Circa Waves, un groupe de Liverpool.

À l'instar d'un bon nombre de groupes indie, pop ou rock de qualité qui cartonnent au Royaume-Uni, vous n'en avez probablement pas ou très peu entendu parler. À quelques exceptions près, ils ne sont programmés dans aucun festival français (à quelques exceptions près, j'ai dit), la plupart d'entre eux étant trop occupés à programmer Étienne Daho ou Christine And The Queens, histoire d'assurer question pignole et subventions SACEM. Rien à la radio non plus, sauf éventuellement sur France Inter un jour de grève. Et pendant ce temps, les jeunes mecs de Circa Waves jouent déjà au SXSW d'Austin, mais à part ça tout va bien. Bref, je m'égare. Laissons les cornichons français macérer dans leur jus variété, et intéressons-nous plutôt à Young Chasers.

Que dire ? Les choses simples s'énonçant clairement, et une bonne écoute valant mieux qu'une longue chronique, je serai concis. Cet album est une tuerie du début à la fin, et voilà longtemps que je n'avais pas pris mon pied comme ça en écoutant un disque. Tout le monde y trouvera son compte. Les esthètes apprécieront la technique et la précision du groupe, particulièrement l'alchimie entre la section rythmique, propulsée à toute vitesse par une basse autoroute et une batterie aérienne et métronomique, et la guitare lead, aux riffs inventifs et acérés. Les branchés apprécieront cette musique dans l'air du temps dont l'énergie grunge-branleur et la production, en oscillation permanente entre une finesse limpide comme l'eau des Maldives et un lo-fi savamment dosé, évoque des groupes comme Howler (c'est flagrant sur Young Chasers) et Merchandise, qui ont largement contribué au renouveau du rock & roll voilà quelques petites années.
Certains morceaux plus frais et plus naïfs font aussi penser à Two Door Cinema Club ou Saint-Raymond (Deserve This, Stuck In My Teeth, The Luck Has Gone). Les authentiques savoureront ce disque moderne qui ne s'encombre d'aucun gadget inutile ni ne se pare de prétentieux artifices hype. Ici, pas de samples, pas de boucles, pas de préciosité artistique ni d'influence exotique, mais des refrains mélodiques taillés pour les foules et une fraîcheur éclaboussante. Et Get Away, le titre d'ouverture, vous en convaincra bien mieux que moi.

Les nostalgiques, qui attendent sans cesse le retour du messie, se plongeront avec délectation dans ses lignes de guitare tranchantes, tantôt acidulées tantôt désabusées, qui ne seront pas sans leur rappeler un certain quintet new-yorkais venu sauver le monde en 2001. Sur Lost It, My Love, Good For Me ou bien encore Talking Out Loud, la guitare lascive et géniale de Albert Hammond Jr. et la basse sautillante de Nikolai Fraiture ne sont jamais très loin, sans pour autant que Circa Waves ne tombent dans le plagiat ou, pire, le revival pas inspiré. Bien au contraire, ils tracent leur propre route sans se soucier de rien. Que ce soit l'A6 un jour de chassé-croisé ou une nationale déserte, les petits gars de Liverpool roulent à fond de caisse, les vitres ouvertes, et chantent à tue-tête leur chansons préférées, leur amour de la vie ou les joies de l'été, sans penser à rien d'autre qu'à l'instant présent. Et en cet instant, ils sont un jeune groupe talentueux, qui vient de sortir un superbe album, l'un des meilleurs de l'année assurément (et on est fin mars), au génie insouciant et la légèreté délicieuse. Savoir s'ils deviendront bien plus, si le deuxième album sera difficile ou le troisième celui de la maturité, on s'en fout. S'il doit n'y en avoir qu'un, Circa Waves est le groupe du moment sur lequel vous devriez vous ruer si ce n'est pas encore fait.

Vivement qu'arrive l'été, que l'on puisse baisser la vitre et pousser l'autoradio à fond pour célébrer avec eux le retour du « T-shirt weather », sans jamais penser au lendemain.
tracklisting
    01. Get Away
  • 02. T-Shirt Weather
  • 03. Fossils
  • 04. Lost It
  • 05. My Love
  • 06. Deserve This
  • 07. Young Chasers
  • 08. Good For Me
  • 09. Stuck In My Teeth
  • 10. Best Years
  • 11. The Luck Has Gone
  • 12. So Long
  • 13. Talking Out Loud
titres conseillés
    T-Shirt Weather, Young Chasers, Stuck In My Teeth
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste