Chronique album : James Bay - Chaos And The Calm - Sound Of Violence
logo SOV

James Bay

Chaos And The Calm

James Bay - Chaos And The Calm
Chronique Album
Date de sortie : 23.03.2015
Label : Virgin EMI
25
Rédigé par Mélodie, le 19 avril 2015
Bookmark and Share
Les britanniques ont trouvé un nouveau chouchou au physique de jeune premier et à la voix de velours. Il s'agit de James Bay, vingt-quatre printemps et un Brit Award à son actif. L'histoire parait plutôt idyllique.

Alors que le jeune anglais pratique la guitare depuis l'âge de onze ans, il se produit parfois dans des bars de Londres, pour le plaisir. Un jour, il est filmé par un homme qui lui demande s'il peut poster la vidéo sur Youtube. Le potentiel du songwriter est vite repéré. Il faut dire que James Bay arrive à point nommé à un moment où des chanteurs tels que Georges Ezra, Hozier ou Ed Sheehan sont adoubés par la critique. La suite de l'histoire est plutôt bonne puisque le jeune anglais au physique de dandy assure les premières parties des Rolling Stones lors de leur concert à Hyde Park en 2013, et celles de la tournée américaine de Hozier. Il a d'ailleurs choisi les Etats-Unis et plus particulièrement les studios Blackbird de Nashville pour enregistrer son premier album, Chaos And The Calm. James Bay y traine une mélancolie portée par une douce voix parfois légèrement rocailleuse d'où s'échappe toute une palette d'émotions.

Ce premier disque laisse toutefois perplexe. James Bay a énormément de talent, personne ne viendra le contester. Sa voix est particulièrement mise en valeur sur des titres tels que Let It Go ou Move Together. Il y a beaucoup de douceur dans la plupart de l'album. Peut-être un peu trop. Il faut se rendre à l'évidence, Chaos And The Calm ne semble pas être le genre de disque qui s'écoute d'une traite, confortablement assis dans son canapé. Ceux qui s'y risqueraient pourraient vite être accablés par l'ennui. Pourtant on imagine aisément James Bay assurer parfaitement un live. D'ailleurs, si le jeune Britannique sait comment mettre des trémolos dans sa voix, il sait également être plus rock'n'roll. Certains titres sont beaucoup plus percutants. Le premier à donner envie de bouger frénétiquement est Best Fake Smile, suivi de Collide, où guitare et batterie battent la mesure avec sensualité.

La vérité est que cet album part dans deux directions bien distinctes. La grande majorité de l'album propose des chansons tournées vers le mélo à la manière d'un Ben Howard. C'est beau, mais à trop vouloir être mélancolique, on en aurait presque le cafard. Le reste de l'album est une démonstration plus rock et dynamique. Ouf ! La meilleure manière d'appréhender Chaos And The Calm consiste à écouter les titres au gré de son humeur, pas forcément dans l'ordre et surtout pas les uns à la suite des autres.
tracklisting
    01. Craving
  • 02. Hold Back the River
  • 03. Let It Go
  • 04. If You Ever Want To Be In Love
  • 05. Best Fake Smile
  • 06. When We Were On Fire
  • 07. Move Together
  • 08. Scars
  • 09. Collide
  • 10. Get Out While You Can
  • 11. Need the Sun To Break
  • 12. Incomplete
titres conseillés
    Best Fake Smile, Collide, Scars
notes des lecteurs
Du même artiste