logo SOV

Arthur Beatrice

Keeping The Peace

Arthur Beatrice - Keeping The Peace
Chronique Album
Date de sortie : 20.05.2016
Label : Open Assembly Records/Polydor
35
Rédigé par Simon Cordat, le 2 juin 2016
Bookmark and Share
Nouvelle épopée pour les londoniens d'Arthur Beatrice : Keeping The Peace défend la pop à coups de synthés et d'envolées vocales confiantes et épiques tout au long de ce nouveau projet.

Leur premier jet, Working Out, datant de 2014, laissait déjà une bonne impression aux les critiques et aux auditeurs. Pourtant très secrets dans leur promo et sur le web, les anglais amorcent tout de même une nouvelle piste en cette année 2016, et ce toujours avec la jolie brunette Ella Girardot qui occupe la place de lead vocal. Ce qui est bien avec eux, c'est qu'on ne tombe pas dans le cliché facile de l'électronique aux gros sons. Les compositions détiennent une originalité féminine dans un registre plutôt calme qui emploie la sérénité musicale. À vos écouteurs, donc !

De manière générale, le disque est une collection de ballades aux tempos souvent modérés, avec une multitude d'arrangements qui ajoutent du cachet aux chansons déjà bien fabriquées. En effet, on passe des cordes (sur le mélancolique Healing) à des sons de guitares émanant de gigantesques pédales de reverb au grain froid, et ce tout en montrant la grande diversité des synthétiseurs utilisés dont dispose le groupe (Who Returned est un bon exemple). Il en résulte une dualité où les sons organiques se mêlent aux synthétiques avec une brillance surprenante, puisque la production est tout à fait fine.
S'ensuit All I Ask, ou la piste qui marquera l'auditeur par cet hymne créé grâce à une énorme couche de pistes vocales, et à un esprit de conquête qui dévalent les pentes du beau par les trompettes, jusque-là inattendues. Si l'ambiance reste souvent similaire à travers les enchaînements des compositions à ce stade, on ne peut être qu'étonnés par le superbe I Left You, une chevauchée crescendo où tout explose et nous libère, enfin, de cette frustration que nous éprouvions jusqu'ici de pas avoir écouté plus de punch. Le satisfaisant Since We Were Kids répète cette solidité musicale qui alterne le paisible et le plus tranché, tout en gardant une maîtrise stylistique et esthétique propre au groupe.

La pression de ce milieu de LP redescend avec Worry, où le groupe s'amuse des schizophréniques instants qu'ils adulent, comme si plusieurs compositions étaient imbriquées les unes aux autres pour ne faire qu'une. Ainsi, les Arthur Beatrice passent en revue la folk, le blues, la dream pop et des éléments typiques du rock britannique. Pour continuer, la triste mais néanmoins entraînante piste I Don't Get That Chill repose sur une suite d'arpèges à la guitare acoustique, magnifiée par l'assise d'une batterie solide et des sons cristallins provenant de divers sons synthétiques et autres guitares électriques.
Par la suite, la satisfaction de ce disque apparaît encore plus accrue ; le relais est donné au cortège psychédélique Brothers. Le groupe se lâche vraiment et met en œuvre sa stratégie la plus folle de regrouper des sonorités spatiales. Et plus le tout avance, plus celles-ci sont dévergondées : des guitares fuzz, des claviers interstellaires qui auraient plus de boutons qu'un ado élevé aux chips, sauvagement amenés par un batteur qui se montre pour le coup très athlétique. La force d'une telle musique vient de ce fil conducteur qu'est la fille du groupe, qui sait se faire entendre avec douceur, lorsqu'il y a avis de tempête.

Pour sûr, le groupe répète des formules qui fonctionnent tout à fait dans le début de Keeping The Peace, mais la partie intéressante n'arrive malencontreusement qu'en milieu voire fin du disque. C'est timidement que le groupe dévoile un potentiel qui aurait besoin d'être plus approfondi à l'avenir, mais d'ici là, les auditeurs auront tout le temps de savourer leur charmante discographie.
tracklisting
    01. Real Life
  • 02. Healing
  • 03. Who Returned
  • 04. All I Ask
  • 05. I Left You
  • 06. Since We Were Kids
  • 07. Every Cell
  • 08. Worry
  • 09. I Don't Get That Chill
  • 10. Brother
titres conseillés
    Who Returned, I Left You, Every Cell, Brothers.
notes des lecteurs
Du même artiste