logo SOV

Lucy Rose

Live At Urchin Studios

Lucy Rose - Live At Urchin Studios
Chronique Album
Date de sortie : 09.12.2016
Label : Columbia
2
Rédigé par Albane Chauvac Liao, le 25 décembre 2016
Bookmark and Share
De la musique d'ambiance pour bibliothèques ? Un projet peu envisagé en France mais qui a déjà son collectif, actif depuis 2005, au Royaume-Uni : Get It Loud In Libraries, 28 000 auditeurs au compteur. Envoyez donc valser vos préjugés sur les bibliothèques taciturnes, voici donc les nouvelles places de la performance ! Parmi les artistes qui illuminent ces lieux du savoir, Adele, Florence + The Machine, The Vaccines... Et de jeunes perles comme la jolie Lucy Rose.
Jeune Anglaise de 27 ans avec déjà deux albums à son actif, elle vient de sortir son premier live acoustique enregistré aux Urchin Studios, studios Londoniens tenus « par des musiciens, pour des musiciens ».

Charmante demoiselle à la voix remplie de potentiel, aux sujets toujours usés dans la pop folk du genre : le temps qui passe, l'amour, le manque... Lucy Rose fait pleurer la toile avec ses clips illustrant la perte, la mélancolie (« And I loved the way you looked at me And I miss the way you made me feel When we were alone When we were alone ») ou les commentaires et le pathos (« It's always fun in the beginning. It's just watching them fall out of love that hurts the most »). Lucy Rose c'est une fragilité, une brindille à bicyclette. Mais surtout une voix fluette qui interpelle les astres (« The sun slowly falls through ») dans la première chanson, Middle Of The Bed. Ce timbre de voix nous rappelle Lisa Hanningan. On salue la bravoure de ces chanteurs compositeurs qui se dévoilent, couchant leur âme sur papier, l'exposant à l'Univers. Un univers qui la sent perdue, maîtrisant ses paroles malgré les turbulences vocales. Une prestation que l'on peut observer sur YouTube, où Our Eyes et Shiver sont filmés. En bonus, le making of nous immisce dans le processus créatif de l'artiste, sa maitrise du piano et de la guitare comme un chef. Résurection sur Our eyes (« I'm alive ! »), une pêche retrouvée qui ne va malheureusement pas durer. Dans My Life, elle rend sa vie à l'autre (« This is my life And I give it all to you My only life And it's written down here for you »). Lucy Rose est accompagnée de sa coéquipière de groupe Alex Eichenberger, qui la suit très justement au piano.

Lucy Rose est engagée, comme le montre le clip de Nebraska, neuvième piste de l'album, où l'on peut voir l'acteur britannique Danny Dyer en homme qui se révèle au monde en drag queen. Un chant plein d'espoir (« With you, I'm alive ») qui nous enjoints à accepter notre vraie nature et celle d'autrui. Live At Urchin Studios est une jolie ballade, sur la longueur de dix chansons. Pas recommandée en cadeau sous le sapin mais parfaite pour découvrir ou s'approprier enfin une compilation des meilleurs titres de la chanteuse et se laisser adoucir par la magie du live.
tracklisting
    01. Middle of the Bed
  • 02. For You
  • 03. Shiver
  • 04. Our Eyes
  • 05. Red Face
  • 06. My Life
  • 07. Nightbus
  • 08. Place
  • 09. Nebraska
  • 10. Don't You Worry
titres conseillés
    Middle Of The Bed, Shiver
notes des lecteurs
Du même artiste