logo SOV
Frank Carter & The Rattlesnakes - Modern Ruin
Chronique Album
Date de sortie : 20.01.2017
Label : International Death Cult
4
Rédigé par Amandine, le 15 janvier 2017
Bookmark and Share
A l'été 2015, Frank Carter, ex frontman de Gallows, quittait (définitivement ?) son aventure Pure Love pour proposer, avec The Rattlesnakes, son premier album : Blossom. Alors qu'il renouait avec ses vieilles amours, on lui découvrait également un sens aigu de la mélodie. C'est aujourd'hui avec Modern Ruin qu'il va tenter de réitérer et transformer le bel essai.

Si Bluebelle nous entoure dès le début de sa douceur pendant une intro d'un peu plus d'une minute, connaissant Frank Carter, on se doute qu'il nous graisse l'oreille pour encore mieux nous assourdir par la suite. Modern Ruin ne se cantonne cependant pas à balancer du punk sale et sans saveur et la mélodie est très souvent mise en valeur sur des titres penchant plus vers le rock alternatif, à l'image de Lullaby.
La première partie de l'album est d'ailleurs très consensuelle, parfois même trop ; Snake Eyes rend par exemple bien la volonté du groupe de proposer quelque chose de nouveau mais le caractère plus « accessible » peut parfois sonner « vieux groupe de hard rock de stade ». Même si le résultat est entraînant, il faudrait toutefois veiller à ne pas vouloir plaire au plus grand nombre sous peine de perdre le noyau dur des auditeurs.

Dans la somme des nouveautés, l'approche plus « indie » (rappelant parfois dans la voix Alex Turner à la grande époque d'Arctic Monkeys, aussi surprenant que cela puisse paraître) et la production très aboutie et soignée permettent d'amener les compositions de Carter à un niveau encore jamais atteint. Comme il nous y avait déjà habitué, les titres catchy (Wild Flowers) et intenses sont légion. Le rouquin le plus teigneux du Royaume-Uni, s'il flirte avec le blues (avec Acid Veins notamment), n'en met pas pour autant de côté le punk et le hardcore, en témoigne God Is My Friend. Finalement, c'est dans une composition comme Acid Veins que l'on comprend en quelques minutes condensées les possibilités de Frank Carter & The Rattlesnakes : il peut hurler tout en y mettant de la douceur. Modern Ruin signe probablement les meilleurs titres du groupe, à l'image de Wild Flowers.

Cet album versatile ne se contente donc pas de déverser un hardcore brut ; il sait aussi puiser du côté de la mélodie, le tout dans un équilibre qui lui permet de montrer toutes les facettes de Frank Carter & The Rattlesnakes.
tracklisting
    01. Bluebelle
  • 02. Lullaby
  • 03. Snake Eyes
  • 04. Vampires
  • 05. Wild Flowers
  • 06. Acid Veins
  • 07. God is my Friend
  • 08. Jackals
  • 09. Thunder
  • 10. Real Life
  • 11. Modern Ruin
  • 12. Neon Rust
titres conseillés
    Wild Flowers, Acid Veins
notes des lecteurs
Du même artiste