logo SOV

Roddy Woomble

The Deluder

Roddy Woomble - The Deluder
Chronique Album
Date de sortie : 01.09.2017
Label : Modern Way
5
Rédigé par Pierre-Arnaud Jonard, le 17 septembre 2017
Bookmark and Share
N'hésitons pas à le dire d'emblée, cet album, le quatrième en solo du leader d'Idlewild est un véritable chef d'œuvre. Un disque intemporel, d'une beauté infinie et qui classe son créteur au niveau des plus grands songwriters de l'histoire de la musique : Lennon, Neil Young ou Leonard Cohen. On pense d'ailleurs immédiatement à ce dernier sur des morceaux comme Remember To Breathe ou Floating On A River.

Dès les première notes de Look Back Like Leaving, on sait d'emblée que l'on a affaire à un disque rare, précieux, à une œuvre majestueuse. Roddy Woomble n'a sans doute jamais aussi bien chanté que sur cet album. Sa voix est splendide tout au long des plages que composent le disque. La production, elle, est d'une pureté rare et les arrangements somptueux (le piano sur A Skull With A Teardrop, les cordes sur Remember To Breathe).
Ce disque lorgne, comme souvent avec les artistes écossais, bien plus vers les Amériques que l'Angleterre. On y retrouve les traces du folk américain tout comme celles des vieilles chansons traditionnelles.
The Deluder pourrait déjà prétendre au titre de chef d'œuvre s'il se contentait d'œuvrer dans ce sillon mais l'album s'avère encore plus ambitieux avec des titres qui sonnent à part tout en s'intégrant parfaitement au reste. On pense à Jupiter et Like Caruso, deux morceaux étranges et intrigants, deux titres qui lorgnent vers la pop mais une pop totalement décalée.
On N'a Plus De Temps, chanté en français avec un accent délicieux, rappelle le meilleur de la pop française des années 60 et l'on songe à Françoise Hardy. First Love Is Never Returned, romantique à souhait, est ce que la folk peut nous offrir de meilleur, un morceau qui fleure bon les champs et les grands espaces.

Avec A Skull With A Teardrop et Floating On A River, Roddy Woomble a sans doute écrit deux des morceaux les plus beaux qu'il nous ait été donnés d'écouter dans un passé récent. Le premier est une ballade au piano, triste à pleurer, qui suinte la mélancolie la plus extrême et touche l'auditeur au plus profond. On dit souvent que les titres les plus tristes sont les plus beaux et celui-ci ne fait pas une exception à la règle.
Avec Floating On A River qui conclue l'album, il reprend le flambeau laissé vacant depuis la mort de Leonard Cohen. Il se révèle sur ce titre comme son plus digne héritier avec une chanson splendide, épurée jusqu'à la moelle, belle comme un chant d'église.

On connaissait tout le talent de Roddy Woomble tant avec Idlewild qu'en solo mais avec The Deluder, il vient d'accoucher d'une œuvre majeure. L'un des tous meilleurs albums de 2017, si ce n'est le meilleur.
tracklisting
    01. Look Back Like Leaving
  • 02. To Feel Like A Fool
  • 03. Jupiter
  • 04. A Skull With A Teardrop
  • 05. Like Caruso
  • 06. First Love Is Never Returned
  • 07. Remember To Breathe
  • 08. I'll Meet You By The Memorial
  • 09. On N'a Plus De Temps
  • 10. Any Old Kind Of World Will Do
  • 11. Floating On A River
titres conseillés
    Look Back Like Leaving - A Skull With A Teardrop - First Love Is Never Returned - Floating On A River
notes des lecteurs
Du même artiste