Chronique album : Morcheeba - Blaze Away - Sound Of Violence
logo SOV

Morcheeba

Blaze Away

Morcheeba - Blaze Away
Chronique Album
Date de sortie : 01.06.2018
Label : Fly Agaric Records
3
Rédigé par Simon Cordat, le 1er juin 2018
Bookmark and Share
Blaze Away est le neuvième édifice de Morcheeba, publié après une longue attente depuis la sortie de Head Up High. La formation de Douvres décloisonne encore un peu plus son trip-hop, et fait de son nouveau jet un ensemble toujours plus éclectique. Skye Edwards a la voix puissante, porte la soul en elle, et s'est entourée du français Benjamin Biolay et de l'incroyable Roots Manuva. De quoi être partagé, mais aussi enthousiaste.

Comme à l'accoutumée, Morcheeba dépeint un paysage musicalement varié. Chaque titre est un grand écart : l'illusion du saut dans l'inconnu est mise en avant, et contribue aux nombreux changements d'ambiances. D'ailleurs, le groupe le fait très bien en proposant une production débridée. Blaze Away s'ouvre sur Never Undo, un morceau typique trip-hop à la rythmique lancinante, profond et sublime au même titre que la voix enrobée. Le titre suivant, Blaze Away est un partage de microphone avec Roots Manuva : Morcheeba s'adapte à une esthétique mélangeant soul, gospel et hip-hop, pour tisser la bande sonore de brillantes parties rappées, reprises en chœur.

Après coup, le groupe joue la carte des styles plus faciles d'accès, avec une référence au reggae sur un Love Dub à l'ambiance très festive ; malheureusement, tout redescend aussitôt dans le titre suivant, It's Summertime. En revanche, Sweet L.A fait pencher la balance avec une ballade au piano électrique plus vraie et intimiste. Puis surgit Paris sur Mer, la surprenante collaboration avec Benjamin Biolay. La dynamique est très Gainsbourg, et le duo homme/femme s'échange des mots de poésie en ode à Paname avec décontraction et élégance.

Après l'abaissement du rideau, Find Another Way paraît plus secondaire, et précède une transition électrisante et vivace - Set Your Sails. L'énigmatique Free Of Debris qui dépasse à peine la minute sert également à préparer un décor plus sombre pour le dernier Mezcal Dream : une joute qui se termine en délire trip-hop improvisé. Passionnant.

Globalement, Blaze Away a tendance à surprendre ou, du moins, montre d'autres dispositions. Les anglais ne prétendent pas renouveler le genre, mais tentent de s'éloigner de leurs racines principales. Le résultat d'une exploitation des genres musicaux.
tracklisting
    01. Never Undo
  • 02. Blaze Away Feat. Roots Manuva
  • 03. Love Dub
  • 04. It's Summertime
  • 05. Sweet L.A.
  • 06. Paris Sur Mer Feat. Benjamin Biolay
  • 07. Find Another Way
  • 08. Set Your Sails
  • 09. Free of Debris
  • 10. Mezcal Dream
titres conseillés
    Never Undo, Blaze Away, Set your Sails, Mezcal Dream
notes des lecteurs
Du même artiste