logo SOV

Blossoms

Foolish Loving Spaces

Blossoms - Foolish Loving Spaces
Chronique Album
Date de sortie : 31.01.2020
Label : Virgin EMI
25
Rédigé par Laetitia Mavrel, le 9 février 2020
Bookmark and Share
Blossoms, comme leur patronyme l'indique (ndlr : s'épanouir) ont toujours fleuré bon la jeunesse pétillante, les cinq anglais menés par le charismatique Tom Ogden drainant ainsi un public relativement jeune et pour une bonne part féminin. Néanmoins, le talent lui est bien solide, les deux premiers albums Blossoms (2016) et Cool Like You (2018) avaient démarqué le groupe de la banlieue de Manchester de leurs comparses souvent avides de se parer du « son mancunien ». Une pop rock énergique, très entrainante et de belles harmonies nous ont prouvé que le groupe a bien sa place dans le petit monde du rock british.

Ce troisième album Foolish Loving Spaces prend encore un nouveau virage, celui de la pop divertissante. Soyons clairs, la majorité de l'album puise allégrement dans les ingrédients d'une pop juvénile qui jette un voile sur le savoir-faire rock du groupe.

L'entrée en matière marque le ton de l'album : le titre If You Think This Is Real Life suivi de Your Girlfriend semblent tout droit sortis d'un générique d'une série familiale d'un autre temps. La fraicheur est un brin embarrassante pour les afficionados du premier opus qui sans faire de Blossoms un groupe purement rock indé, nous laissait alors entrevoir le potentiel du groupe dans ce répertoire. La suite prend un peu plus d'ampleur avec l'arrivée d'un piano de qualité sur The Keeper, mais les paroles restent trop naïves. On peut quand même noter cette volonté de se rapprocher d'un son inspiré de la très bonne pop 60s aux harmonies si addictives.
My Swimming Brain et Sunday Was A friend Of Mine (avec une bonne ligne de basse) rappellent à l'ordre le groupe et se part d'une petite patine funky bien agréable. Ici aussi, les titres sonnent rétros mais les arrangements aux claviers restent eux modernes.
Nouveau saut dans le temps avec le disco Oh No (I Think I'm In Love) taillé sur mesure pour les dancefloors. Le timbre de voix de Tom Ogden part dans les aigües et les chœurs sur le refrain laissent envisager le futur hit lors des concerts.

Suivent quelques titres décevants. Romance, Eh?, déjà de par son titre et de par sa sonorité bien trop poppy mielleuse, ennuie. My Vacant Days, bien que mené par une belle guitare acoustique, reste fade.
Falling For Someone remonte un peu la pente, reprend les ingrédients plus classiques du son Blossoms tout en restant assurément bien mainstream et ainsi prête à être matraquée sur les ondes FM britanniques. Enfin, le titre de clôture Like Gravity, avec son intro planante et sa sonorité sensuelle nous fait nous rappeler que Blossoms ont tout de même passé l'adolescence et semblent on l'espère prêts à sonner un plus matures.

La version Deluxe de l'album nous propose un tracklisting à l'identique mais en version acoustique et, ho surprise, donne ici tout l'intérêt au disque. Il devient beaucoup plus aisé de s'accommoder des morceaux mêmes le plus naïfs en versions dénudées, car soulagées des multiples arrangements trop acidulés, elle rendent réellement hommage au chant de Tom Ogden et à son talent de compositeur.

Blossoms ayant déjà fait leur preuve sur scène, on attend beaucoup de la tournée à venir car le live aura comme challenge de nous rendre un peu de cette pop-rock pêchue made in Manchester que nous laissaient présager les très bons singles Charlemagne, Get Away et Cut Me And I'll Bleed.
tracklisting
    01. If You Think This Is Real
  • 02. Your Girlfriend
  • 03. The Keeper
  • 04. My Swimming Brain
  • 05. Sunday Was A Friend Of Mine
  • 06. Oh No (I Think I'm In Love)
  • 07. Romance, Eh ?
  • 08. My Vacant Days
  • 09. Falling For Someone
  • 10. Like Gravity
titres conseillés
    Like Gravity, The Keeper, My Swimming Brain
notes des lecteurs
Du même artiste