logo SOV

Tricky

Fall To Pieces

Tricky - Fall To Pieces
Chronique Album
Date de sortie : 04.09.2020
Label : False Idols
4
Rédigé par Jean-Christophe Gé, le 8 septembre 2020
Bookmark and Share
Tricky a beau être un artiste cabossé, il fait preuve d'une incroyable longévité et constance pour la sortie de ses albums. Il aura fallu attendre trois ans, une éternité dans le calendrier Tricky-este, pour le voir sortir son quatorzième disque. Depuis le brillant Ununiform, le chanteur a publié son autobiographie intitulée Hell Around The Corner, car si vous en doutiez, il en a bavé dans la vie. Et comme si sa mauvaise fée ne l'avait pas assez torturé, sa fille Mazy qu'il a eue avec Martina Topley-Bird s'est suicidée l'année passée à l'âge de vingt-quatre ans.

Ce choc a propulsé Tricky dans une autre dimension qui lui semblait irréelle et l'a laissé vidé. Même s'il dit que ce genre de douleur est inexplicable, Hate This Pain, le premier morceau écrit après la mort de sa fille, donne un aperçu de ce qu'il a pu ressentir. On y entend Tricky répéter comme un mantra « I hate this fucking pain » (oui, le titre du morceau n'est pas complètement fidèle aux paroles). L'intimité créée est telle qu'on a l'impression d'avoir le chanteur devant soit, comme lors des concerts quand le morceau commence lentement et monte en progression.

L'artiste a laissé de côté le single Make Me Wonder sorti en fin d'année dernière et les faces B de son EP 20,20 qui a précédé l'album de quelques mois. Fall To Pieces est un concentré de trip-hop en onze titres et vingt-huit minutes, il n'y a pas de place dans pour les digressions. L'espace est un luxe, il est donc naturel d'étouffer un peu sur cet album tellement introspectif que les claustrophobes devront rester dehors. Ils pourront lire le tracklisting en guise d'avertissement (Running Off, In The doorway, Take Me Shopping). Quant aux sujets au vertige, la chute est un thème central de l'album, le mot se trouve dans le titre, mais aussi dans les paroles de la moitié des chansons.

Il y a une constante dans l'oeuvre de Tricky, c'est la large place donnée aux chanteuses. Le chanteur reconnaît qu'il a alors l'impression de recevoir l'énergie créative de sa mère depuis l'au-delà. Affaire de famille. Ces voix et les boucles rythmiques sont les deux piliers des chansons de Fall To Pieces. Oh Land, déjà présent sur ses trois précédents albums, interprète deux morceaux et Marta Złakowska chante sur les autres. La polonaise a gagné sa place sur l'album, sauvant la dernière tournée Tricky en remplaçant une autre chanteuse au pied levé.

Tricky est pas du genre à s'apitoyer, il est dans l'action, sort des albums et les défend sur scène. Chacun des titres est un petit exercice de style, et une expérience. A l'image de Chills Me To The Bone qui commence comme du Depeche Mode de 1984 avec une boucle rythmique industrielle, mais qui très vite prend les chemins groovy de Tricky, sensuel et englué dans les vapeurs d'alcools (dans le meilleur des cas).

En réalité, en studio ou sur scène, Tricky a la hargne. En 2020, il confie avoir retrouvé sa compétitivité des débuts et s'auto-déclare meilleur musicien d'Angleterre. Pourquoi pas ?
tracklisting
    01. Thinking Of
  • 02. Close Now
  • 03. Running Off
  • 04. I'm In The Doorway
  • 05. Hate This Pain
  • 06. Chills Me To The Bone
  • 07. Fall Please
  • 08. Take Me Shopping
  • 09. Like A Stone
  • 10. Throws Me Around
  • 11. Vietnam
titres conseillés
    Close Now - Hate This Pain - Chills Me To The Bone
notes des lecteurs
Du même artiste