logo SOV

Porridge Radio

Waterslide, Diving Board, Ladder To The Sky

Porridge Radio - Waterslide, Diving Board, Ladder To The Sky
Chronique Album
Date de sortie : 20.05.2022
Label : Secretly Canadian
45
Rédigé par Bertrand Corbaton, le 16 mai 2022
Bookmark and Share
Au-delà de l'habituelle impatience qui nourrit les âmes des auditeurs dans l'attente d'un nouvel album de tel ou tel groupe tant aimé, on trouve aussi de façon plus subtile et insidieuse, une espèce d'appréhension. Celle-ci est guidée par l'incertitude de revivre les mêmes émotions déjà ressenties, cette inconnue qui vous fait vous demander si un nouvel album sera la hauteur de vos exigences. Dans le cas présent, il faut dire que Porridge Radio nous avaient laissés avec le formidable Every Bad en 2020. Ce deuxième album révélait le groupe de Dana Margolin et lui permettait même d'être nominé pour le Mercury Prize. Le tour de force que représentait ce disque avait tout pour nous interroger sur les ressources du groupe à nous chambouler encore une fois avec tant de force.

Pendant ces deux années marquées par la crise sanitaire, Porridge Radio se sont distingués par quelques dates, dont dernièrement les premières parties de la tournée d'IDLES, et la présentation de deux titres il y a plusieurs mois de cela. À ce sujet, si 7 Seconds n'a pas réellement marqué les esprits, il est fort regrettable que le premier des deux titres, Good For You ne soit pas présent dans ce Waterslide, Diving Board, Ladder To The Sky, nouvel album du groupe. Ce petit titre à la fois fort et raffiné y aurait trouvé toute sa place. Le groupe ne l'a pas entendu de cette oreille. Dommage.
Cependant, l'écoute de ce nouvel album a de quoi rassurer. Porridge Radio nous avaient déjà montré qu'ils avaient en eux une touche bien singulière, ce quelque chose qui permet d'identifier immédiatement ce style d'écriture, souvent marqué par des phrases répétées à l'infini et des ambiances qui montent crescendo. Back To The Radio et surtout le quelque peu décevant Birthday Party sont dans cet esprit et on retrouve ici ce qui fait l'essence même du groupe.

Pourtant, ne vous mettez pas en tête que le groupe fait une redite, car ce Waterslide, Diving Board, Ladder To The Sky n'est absolument pas un reflet de Every Bad. L'ambiance abrasive et compacte d'antan laisse place désormais à des petites pièces plus délicates et moins physiques. Ce ressenti est accentué par une utilisation plus systématique des claviers du meilleur effet, comme sur Splintered ou sur l'étrange et entraînante I Hope She's Ok 2. Parfois le rythme se calme à l'image de Flowers, petite balade touchante ou sur le morceau éponyme de clôture.
Cette présence plus évidente des claviers ne prend jamais en défaut Porridge Radio, et l'instrument en retrait jusqu'ici semble désormais donner au groupe des possibilités encore plus larges qu'avant. Dana Margolin se dandine entre différentes humeurs mais tout reste absolument propre à Porridge Radio, comme sur le magnifique Trying, où le son rond du clavier de Georgie Stott fonctionne merveilleusement pour rendre une mélancolie légère et positive. Même constat sur The Rip, titre extrêmement fort à la structure intro saupoudrée d'électronique. On trouve également cette petite teinte électro sur le brillant Jealousy, morceau très touchant et dense. Décidément voilà qui fait beaucoup de très bonne choses concentrées au même endroit.

Sur End Of Last Year, Porridge Radio font preuve d'intelligence et de subtilité. Encore une fois les claviers font leur travail et apportent une finesse différente que le groupe n'avait peut-être pas jusqu'alors. Cette rondeur dans l'écriture sert parfaitement le propos des paroles angoissées de Dana Margolin. Tout s'agence parfaitement. Même sur des morceaux aux premiers abords moins brillants, quelque chose se révèle pourtant à l'image de Rotten. Cette petite pièce d'apparence assez quelconque dévoile peu à peu une fragilité absolument touchante. Même impression sur U Can Be Happy If U Want To et sa base au clavier extrêmement bien pensée pour tenir l'ensemble. Le morceau s'élève peu à peu et monte crescendo dans le pur style d'écriture du groupe.
Si vous pensiez être déçu par Porridge Radio, mettez-vous bien en tête que ça ne sera pas pour cette fois. La formation évolue tranquillement, à son rythme, sa discrétion absolue étant juste perturbée par la grande carcasse de la talentueuse Dana Margolin. Certes, le groupe ne bénéficie pas d'une hype comparable à d'autres, et n'a aucune chanson évoquant des chaises longues ou tout autre mobilier de jardin à vous proposer pour vous pilonner le cerveau durant des mois.
Mais l'adresse du groupe ne se situe pas là, vous l'aurez bien compris. Après trois albums de cette qualité, il va être temps de considérer Dana Margolin comme une des meilleures songwriters du moment. Intelligente, sans jamais trop en faire, elle fait évoluer Porridge Radio sans trahir l'essence et l'âme du groupe.

L'effet de surprise ne fonctionne plus à présent, et ce Waterslide, Diving Board Ladder To The Sky est sans doute moins abrasif, moins tumultueux que son prédécesseur. Il est certainement aussi moins compact et plus multicolore. Pourtant, le constat est évident, il est peut-être tout aussi brillant, et doit absolument faire partie des disques sur lesquels vous devez vous arrêter cette année.
tracklisting
    01. BACK TO THE RADIO
  • 02. TRYING
  • 03. BIRTHDAY PARTY
  • 04. END OF LAST YEAR
  • 05. ROTTEN
  • 06. U CAN BE HAPPY IF U WANT TO
  • 07. FLOWERS
  • 08. JEALOUSY
  • 09. I HOPE SHE'S OK 2
  • 10. SPLINTERED
  • 11. THE RIP
  • 12. WATERSLIDE, DIVING BOARD, LADDER TO THE SKY
titres conseillés
    THE RIP, THE END OF LAST YEAR, JEALOUSY, TRYING
notes des lecteurs
Du même artiste