logo SOV

The Divine Comedy

Victory For The Comic Muse

The Divine Comedy - Victory For The Comic Muse
Chronique Album
Date de sortie : 19.06.2006
Label : Parlophone/Capitol
4
Rédigé par Jean-Christophe Gé, le 19 juin 2006
Bookmark and Share
Ça s'appelle presque comme le premier album de Neil Hannon/Divine Comedy et ça commence presque comme Casanova, mon album préféré du groupe.

Il y a du banjo, et une chanson pour maman (rassurez-vous, tout ça en un seul Mother Dear). Il y a de la joie, de l'ironie, du respect et une sérénade de gigolo (tout ça en un seul titre encore, A lady of a certain age).

Il y a des cordes, des guitares, du tuba, du xylophone, de la batterie, de la basse... Plus d'instruments que dans les cavernes d'Ali Baba de Pigalle. Je parle des magasins de musique. Mais de sexe il est aussi question bien sûr, car To Die A Virgin ouvre l'album en fanfare bien sûr.

C'est un album que les fans écoutent depuis deux mois déjà par la magie du web et la félonie de certains. C'est un album d'une extraordinaire richesse et d'un bel équilibre. Quand Neil est en grande forme il écrit des hymnes, les tubes sont trop vulgaires et éphémères.
tracklisting
    1. To Die A Virgin
  • 2. Mother Dear
  • 3. Diva Lady
  • 4. A Lady Of A Certain Age
  • 5. The Light Of Day
  • 6. Threesome
  • 7. Party Fears Two
  • 8. Arthur C Clarke's Mysterious World
  • 9. The Plough
  • 10. Count Grassi's Passage Over Piedmont
  • 11. Snowball In Negative
titres conseillés
    To Die A Virgin - A Lady Of A Certain Age - Count Grassi
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste