logo SOV

The Fratellis

Costello Music

The Fratellis - Costello Music
Chronique Album
Date de sortie : 11.09.2006
Label : Island Records
4
Rédigé par Johan, le 15 septembre 2006
Bookmark and Share
Après Kaiser Chiefs, Arctic Monkeys et The Kooks, c'est au tour de The Fratellis de faire parler d'eux grâce à une poignée de singles composés de B-sides aussi efficaces que les titres à l'honneur. Le dernier en date, Chelsea Dagger, confirmait le talent incontestable du trio et répondait ainsi à nos attentes, deux semaines avant l'album tant attendu.

Costello Music démarre fort avec le second single du groupe, Henrietta. Le morceau alterne à merveille pop décomplexée et guitares enflammées, à l'image de la plupart des plages de l'album. Toutes possèdent en effet une structure plus ou moins similaire : un couplet où se mêle funk et ska effrénés, puis un refrain qui fait la part belle au rock et où le chant se veut plus nerveux.

Toutefois, au fil des écoutes, les chansons se créent d'elles-mêmes et se laissent apprivoiser à leur manière tant chacune d'elles fourmille d'idées, sans pour autant laisser croire à du remplissage. On pourrait leur trouver des tonnes d'influences évidentes, de The Clash à Supergrass, en passant par The Kinks et Blur, mais ce serait alors penser qu'ils ne possèdent aucune singularité, or ce n'est pas le cas, loin de là. Le groupe parvient avec brio à se modeler sa propre personnalité en s'essayant à différents styles, en s'inspirant de leurs aînés et non en les imitant comme le font beaucoup de groupes actuels.

Le principal défaut de Costello Music est malheureusement sa fin que l'on jugerait presque bâclée en comparaison des deux premiers tiers de l'album, excepté pour l'agréable Everbody Knows You Cried Last Night, ainsi que Got Ma Nuts From A Hippy, fantastique d'ingéniosité. Non pas que les deux trois autres plages soient dispensables, mais elles ne sont pas dôtées de mélodies aussi accrocheuses et de changements de rythmes aussi addictifs que ceux de Cuntry Boys And City Girls et autres Creepin' Up The Backstairs.

Le premier album de The Fratellis était inévitablement voué à connaître un succès commercial bien avant sa sortie. Certains diront dès lors que le contenu n'en est pas à l'origine, que chacun se sera seulement basé sur les singles ; ce sont ceux-là même qui n'auront pas jeté une oreille sur Flathead et ses choeurs imparables ou même la semi-ballade folk terriblement réussie Whistle For The Choir.
tracklisting
    01. Henrietta
  • 02. Flathead
  • 03. Cuntry Boys And City Girls
  • 04. Whistle For The Choir
  • 05. Chelsea Dagger
  • 06. For The Girl
  • 07. Doginabag
  • 08. Creepin' Up The Backstairs
  • 09. Vince The Loveable Stoner
  • 10. Everbody Knows You Cried Last Night
  • 11. Baby Fratelli
  • 12. Got Ma Nuts From A Hippy
  • 13. Ole Black 'n' Blue Eyes
titres conseillés
    Got Ma Nuts From A Hippy, Flathead, Creepin' Up The Backstairs
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste