logo SOV

Field Music

Paris, Maroquinerie - 20 avril 2006

Live-report par Fab

Bookmark and Share
Pour la première fois depuis sa création en septembre 2005, la soirée Inrocks Indie Club du mois d'avril affichait complet à la Maroquinerie ce jeudi soir. Si les présences conjuguées de Vanessa & The O's et Field Music pouvaient sembler secondaires, celle des australiens d'Architecture In Helsinki expliquait à elle-seule la venue en masse du public.

Comme la tradition le veut, un ancien lauréat du concours CQFD, à savoir Vanessa & The O's, ouvre la soirée. Sans grande surprise, James Iha, invité de luxe sur l'album de la demoiselle, n'a pas fait le déplacement parisien et laisse donc cinq musiciens occuper la scène. Parmi ceux-ci, deux guitaristes suédois se font remarquer : le premier par une présence scénique fantomique et une joie de vivre peu visible, et le second par un look surprenant et un jeu de scène douteux. Quelques défauts que la fameuse Vanessa, plus occupée à chercher ses amis virtuels de Myspace dans la salle qu'à assurer une véritable prestation, ne fait que renforcer. Musicalement acceptable, mais très faible vocalement ou textuellement, la prestation de Vanessa & The O's ne restera indéniablement pas un grand souvenir.

Field Music prend la suite et rassure rapidement les plus inquiets. Auteur de deux albums en l'espace d'une année, le trio anglais a une nouvelle fois prouvé sa capacité à charmer l'audience avec sa chaleureuse communication et ses touchantes compositions pop.
Sans renouveller un genre établi depuis plusieurs décennies, les frères Brewis assurent le spectacle, à la fois musical et vocal, tout en échangeant régulièrement leurs rôles de batteur et guitariste. Jouant exactement 16 morceaux en une quarantaine de minutes, Field Music mènent leur prestation sur un rythme endiablé tout en s'autorisant quelques interludes humoristiques, notamment en introduction de l'excellent It's Not The Only Way To Feel Happy. Une prestation sans accroc de la part d'un groupe à la bonne humeur contagieuse !

Mais à en entendre la réaction d'un public enthousiaste, la véritable attraction de la soirée est la venue d'Architecture In Helsinki pour un concert très attendu par le public et la presse, la présence de plusieurs caméras dans la salle en attestant. Débarqués à huit sur la petite scène de la Maroquinerie, une véritable invasion, ces musiciens multi instrumentalistes démontrent une belle énergie sans toutefois vraiment réussir à totalement se lâcher.
Difficile de ne pas voir quelques similitudes avec les géniaux Arcade Fire, tantôt musicales, tantôt comportementales, bien que le niveau d’excellence des canadiens ne soit à aucun moment atteint. Un concert ponctué, après deux excellents rappels, par les applaudissements nourris d'un public visiblement très satisfait de sa soirée.
setlist
    You're Not Supposed To
    If Only The Moon Were Up
    She
    Got To Get the Nerve
    Pieces
    Off & On
    Trying To Sit Out
    Luck Is A Fine Thing
    Shorter Shorter
    Tell Me Keep Me
    Feeding The Bird
    It's Not The Only Way To Feel Happy
    Tones
    House
    You Can Decide
    You're So Pretty...
photos du concert
    Du même artiste