logo SOV

Foals

Paris, Maison de la Radio - 12 mars 2019

Live-report par Emmanuel Stranadica

Bookmark and Share
Foals ont toujours aimé la France. Aussi comme pour ses albums précédents, le groupe a organisé un mini-concert découverte de sa dernière production : Everything Not Saved Will Be Lost – Part 1.

Si le groupe avait coutume de donner un concert dans l'émission, maintenant défunte, L'Album de la Semaine sur Canal Plus, cette fois c'est le studio 104 de France Inter qui a les honneurs de recevoir les anglais ce mardi soir. Pour avoir la chance d'assister à cet événement, il fallait bénéficier d'une invitation. Celles-ci ont été écoulées en une poignée de secondes lors de leur mise à disposition une semaine auparavant sur le site de la radio. C'est donc un concert de vrais privilégiés auquel le public a pu assister.

SOV
Après une petite présentation de Evènement au public par Rebecca Manzoni, ainsi qu'une immersion audio sur l'intimité du groupe en coulisses juste avant le début concert, les anglais prennent possession de la scène vers 20h05. Désormais sept sur scène, Foals démarrent le set avec On The Luna, premier extrait de leur nouveau disque. Le son groovy est de très bonne facture. On entend très bien la basse et les guitares, et la voix de Yannis Philippakis est déjà très bien positionnée. On reste dans une ambiance funky avec My Number, extraite de Holy Fire, LE disque avec lequel tout s'est emballé pour les anglais. Avant la fin de la chanson, le public s'est déjà levé et une partie des spectateurs est descendue se rapprocher de la scène. Sunday, une des plus belles compositions du nouveau disque, enchante ensuite la salle. Le petit lutin barbu chante magistralement bien et la nouvelle mouture du groupe sur scène est excellente.

Foals ne vont pas uniquement se cantonner à interpréter des morceaux de leur nouveau disque. Après My Number, c'est au tour de Mountain At My Gates, extraite de leur essai précédent, de s'insérer dans la setlist. Malgré un faux départ, la version de cette chanson s'avère excellente. Jack Bevan, le batteur, incite le public à taper des mains lors d'un break, et le final est littéralement explosif. Syrups et son faux rythme, sur lequel Yannis effectue quelques pas de danse lors de l'intro, enchantent l'audience, notamment par l'intensité de la chanson. Le chanteur les yeux fermés, allant jusqu'à taper sur son torse au cours de son interprétation. Celui-ci étant littéralement immergé dans sa chanson.

SOV
Jimmy déverse les premières notes de Spanish Sahara, Yannis lui répond musicalement et la magie opère. Frisson inévitable comme à chaque foix que Foals jouent cette chanson. Exits et In Degrees, deux autres nouveautés, viennent déjà conclure quarante-cinq minutes de concert intense et plaisant.

A l'issue de cette performance, Rebecca Manzoni retourne sur scène pour interviewer Yannis pendant quelques minutes, et puis il est déjà l'heure de quitter ce studio magique. On aurait bien aimé profiter de dix-sept morceaux comme à Londres une petite semaine auparavant, forcément. Mais on sort ravi d'avoir pu assister à une belle performance dans des conditions aussi intimes. Vivement le 13 mai pour leur retour à Paris au Bataclan !
setlist
    On The Luna
    My Number
    Sunday
    Mountain At My Gates
    Syrups
    Spanish Sahara
    Exits
    In Degrees
photos du concert
    Du même artiste