logo SOV

Foals

Holy Fire

Foals - Holy Fire
Chronique Album
Date de sortie : 11.02.2013
Label : Transgressive Records
35
Rédigé par Emmanuel Stranadica, le 7 février 2013
Bookmark and Share
Après un second album de haut standing (Total Life Forever) et une longue tournée mondiale, les anglais de Foals repointent enfin le bout de leur nez en 2013 avec ce disque très attendu : Holy Fire. Inahler, premier extrait puissant, un tantinet lourdingue, dévoilé en fin d’année dernière, pouvait nous laisser présumer un opus pour le moins musclé. Alan Moulder et Youth aux manettes n’arrangeant d’ailleurs rien à nos craintes qui finalement ne seront pas fondées.

En effet dès l’entame de la plage d’ouverture, la parfaitement intitulée Prelude, nos peurs peuvent se dissiper. Ce (quasi) instrumental nous entraine dans un univers jusque là inexploré par la bande de Yannis Philippakis. Les lignes soul sorties de la guitare du lutin malicieux nous envoutent littéralement. Durant quatre minutes le groupe d’Oxford effectue une magistrale démonstration dont l’énergie est puisée tout droit de ce feu sacré. Curieusement, My Number, premier single extrait de l’album, dénote un côté funky pas forcément très en phase avec le reste du disque. Car c’est bien dans les moments les plus calmes de cet album que Foals réussissent à pleinement nous séduire. En effet, Stepson, Everytime ou encore Moon constituent le noyau principal de l’album. Le progressif Late Night, même s’il ne parvient pas à nous faire oublier Spanish Sahara, hymne du précédent album, a néanmoins le mérite de nous de nous rendre accroc.

Holy Fire contient également quelques perles davantage rythmées. Il y a fort à parier que Bad Habit, petite perle pop, sera d’ici peu un immense tube planétaire. Out Of The Woods, moins inspiré que le précédemment cité, pourrait également trouver une place de choix dans le cœur du public Foalsien. Providence réjouira ceux qui se retrouvaient davantage dans le côté un tantinet grassouillet de Inhaler. Toutefois il ne faut pas se voiler la face, ceux qui espéraient un retour à la source, aux années Antidote seront très probablement déçus par ce nouvel album. Ce dernier est davantage une suite logique à Total Life Forever que Foals nous donnent tout au long de ce Holy Fire. Le groupe pourrait d’ailleurs prendre un envol spectaculaire avec ce disque, qui plus est lorsque l’on a déjà pu être témoin des performances scéniques du quintet.

En résumé, Foals semblent vraiment trouver leur voie à travers ce troisième essai. Certes, tout n’est pas parfait, et les britanniques s’éparpillent de temps à autre sur les onze titres présents de Holy Fire, toutefois les anglais réussissent là où Bloc Party ont dernièrement échoué. A ce rythme là, ils pourraient bien finir par voler la place de certains groupes qui remplissent encore les stades mais ne méritent pourtant plus que l’on s’intéresse vraiment à eux. Réponse à cette supposition d’ici les trois prochaines années.
tracklisting
    01. Prelude
  • 02. Inhaler
  • 03. My Number
  • 04. Bad Habit
  • 05. Everytime
  • 06. Late Night
  • 07. Out Of The Woods
  • 08. Milk & Black Spiders
  • 09. Providence
  • 10. Stepson
  • 11. Moon
titres conseillés
    Prelude - Bad habit - Stepson
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste