logo SOV

Muse

Paris, Théâtre du Châtelet - 8 septembre 2009

Live-report par Fab

Bookmark and Share
A quelques jours de la sortie de leur nouvel album, The Resistance, la venue surprise de Muse à Paris pour un concert exceptionnel dans le cadre du splendide Théâtre du Chatelet constituait sans l'ombre d'un doute l'événement majeur de cette rentrée musicale. Dans un cadre incomparable, avec un public chauffé à blanc et une sélection de titres mêlant anciens titres et nouveautés prometteuses, tous les éléments étaient réunis pour une soirée mémorable.

L'attente est longue pour les nombreux fans ayant déjà passé la majeure partie de la journée aux portes de la salle à attendre l'ouverture de la billetterie, les quatre étages du théâtre se remplissant doucement jusqu'à l'arrivée du groupe sur scène à 21h30 avec près d'une demi-heure de retard sur l'horaire programmé. Point d'écran géant ou autres artifices inutiles, la scène est modestement décorée et seuls un nuage de fumée et de nombreux spots d'éclairages sont utilisés lors de l'arrivée des trois musiciens accompagnés pour l'occasion par Alessandro Cortini derrière les claviers et plus ponctuellement aux percussions. Même Matthew Bellamy, souvent réputé pour un goût douteux dans le choix de ses tenues de scène, joue ce soir la carte de la simplicité.
La prestation du groupe débute ainsi en fanfare avec Uprising, déjà adopté, et dont la puissance et l'efficacité permet au concert de démarrer sur les meilleures bases possibles. La communication avec le public a beau être réduite au strict minimum, le seul Dominic Howard se fendant régulièrement de quelques mots envers la salle, l'ambiance gagne vite en intensité avec Supermassive Black Hole et le second inédit de la soirée, Resistance, dont les qualités restent toutefois encore à prouver après ce premier galop d'essai.

Après un Hysteria entraînant, les lumières s'éteignent avant qu'un piano ne prenne place au centre de la scène. Matthew Bellamy, guitare en bandoulière, y prend place pour lancer les premières notes d'un New Born intense comme au premier jour et salué comme il se doit. Cette session au piano se poursuit avec United States Of Eurasia puis une version alternative du titre Cave, unique représentant de l'album Showbiz interprété, convaincante mais souffrant quelque peu de l'absence de la guitare lors de son final. Après un nouveau coup d'accélérateur grâce au fédérateur Starlight, c'est d'une nouvelle découverte que le groupe nous gratifie avec un Undisclosed Desires très orienté 80s, atypique et envoûtant, mais peu adapté aux conditions live et en conséquence bien moins marquant que le Unnatural Selection tortueux et heavy lui succédant après Time Is Running Out.
La fin du set continue dans cette même veine électrique avec le puissant Stockholm Syndrome avant que le groupe ne tire sa révérence avec quelques remerciements peu appuyés. L'ensemble de la salle jubile et obtient le rappel tant espéré alors que la guitare de Matthew Bellamy hurle depuis le côté de la scène les premiers décibels de Plug In Baby que l'anglais entame par la suite adossé à son caisson d'ampli avant de s'autoriser moult poses de guitar hero. La fin de la soirée approche et Chris Wolstenholme, discret mais efficace tant à la basse qu'aux chœurs durant le set, s'illustre à l'harmonica pour une surprenante reprise d'Ennio Morricone (The Man With The Harmonica) avant d'achever une cavalcade quatre-vingt dix minutes sur le jouissif Knights Of Cydonia.

Le temps d'un concert irréprochable sur bien des points, Muse ont su se réconcilier avec bien des fans de la première heure déçus par leurs dernières productions mais aussi présenter très largement un nouvel album s'annonçant peut-être comme leur plus éclectique à ce jour. Le rouleau-compresseur est désormais lancé et il sera bien difficile d'y échapper dans les prochaines semaines.
setlist
    Uprising
    Map of the Problematique
    Supermassive Black Hole
    Resistance
    Hysteria
    New Born
    United States Of Eurasia
    Cave
    Popcorn
    Starlight
    Undisclosed Desires
    Time Is Running Out
    Unnatural Selection
    Stockholm Syndrome
    -----------
    Plug In Baby
    The Man With The Harmonica
    Knights Of Cydonia
photos du concert
    Du même artiste