logo SOV

Lightspeed Champion
Kurran And The Wolfnotes

Paris, Café de la Danse - 27 avril 2010

Live-report par Fab

Bookmark and Share
Voilà près de deux années que Lightspeed Champion ne s'était plus produit dans la capitale française. Peu enclin à assurer de longues tournées, Devonte Hynes effectuait malgré tout un détour par le Café de la Danse cette semaine afin de promouvoir son dernier album en date, Life Is Sweet! Nice To Meet You.

Si la concurrence est féroce ce soir dans la capitale avec les présences de The Brian Jonestown Massacre, Mika, Chapel Club, Errors ou encore Bear In Heaven, le public semble avoir répondu présent. Les gradins sont effet remplis lorsque Kurran And The Wolfnotes s'avancent sur le coup de 20h15. Bien que privés de leur second guitariste, les quatre anglais constituent une belle surprise ce soir. Entre folk et rock à l'américaine, les compositions des londoniens font mouche auprès d'une salle réceptive, qui plus est touchée par les notes d'humour de Kurran Karbal et les sons tout droit sortis de l'harmonium manipulé avec délicatesse par Natalia Salter. Au bout d'une courte demi-heure, le set s'achève sur deux de leurs compositions les plus en vue ce soir : Whatabitch ainsi qu'un titre inédit promis à une sortie prochaine en single selon les dires du groupe.

Copieusement remplie une petite vingtaine de minutes plus tard, la salle est fin prête à accueillir Devonte Hynes, sourire aux lèvres et casquette des Yankees de New York vissée sur la tête. A ses cotés, un trio de musiciens, discrets et parfois dispensables, en charge de la traditionnelle formule guitare, basse et batterie. Au centre de la scène, le jeune anglais impressionne dès le premier titre joué avec une dextérité certaine à la guitare mais aussi et surtout de surprenants progrès au chant. Sans temps morts, ses titres les plus populaires sont ainsi présentés d'emblée, à commencer par le récent single Marlene mais aussi une version longue et étirée de Midnight Surprise entrecoupée par un bref passage au piano, instrument injustement délaissé ce soir, avant le très populaire Galaxy Of The Lost.
De manière somme toute logique, la majorité des titres présentés ce soir sont ainsi tirés de son dernier album en date, quand bien même l'absence de chœurs féminins ou d'instruments à cordes sur lesquels repose le cœur de ses plus récentes compositions se révèle préjudiciable par instant. Au fil des minutes le public semble lui aussi prendre ses aises tout comme son hôte du soir, montrant ainsi un entrain contagieux durant Faculty Of Fears ou Madame Van Damme avant que Middle Of The Dark ne soit superbement introduit au piano en amont d'un final plus électrique. Franchement applaudi lors de sa sortie de scène, en témoigne le bouquet de fleur lui étant offert par une jeune fan, Devonte Hynes ne peut refuser un rappel et s'exécute magistralement, seul à la guitare, sur le touchant There's Nothing Underwater. Disparu en backstage quelques instants alors que son groupe reprend sa place, l'anglais effectue son retour en bondissant... affublé d'une barbe de Père-Noël pour interpréter une reprise délurée et enjouée du titre It Won't Be Long des Beatles.

Le public, ravi et sous le charme, peut quitter les lieux sans regrets. Ce soir, en dépit de ses appréhensions, Lightspeed Champion a prouvé qu'il n'était plus un musicien seulement capable de s'illustrer en studio, mais aussi de faire vibrer une audience en jouant sur ses qualités en toute simplicité.
setlist
    KURRAN AND THE WOLFNOTES
    Non disponible

    LIGHTSPEED CHAMPION
    Marlene
    Midnight Surprise
    Galaxy Of The Lost
    Romart
    Tell Me What It's Worth
    Straight
    Faculty Of Fears
    Madame Van Damme
    Middle Of The Dark
    Heavy Purple
    Sweetheart
    ---
    There's Nothing Underwater
    It Won't Be Long (The Beatles cover)
photos du concert
    Du même artiste