logo SOV

Mumford And Sons

Lend Me Your Eyes

Mumford And Sons - Lend Me Your Eyes
Chronique Single/EP
Date de sortie : 07.07.2008
Label :Chess Club/Fiction Records
1
Rédigé par Chloé Thomas, le 3 août 2008
Bookmark and Share
Originaires de Londres mais pétris de musique folk américaine, les quatre braves garçons qui composent Mumford And Sons se vautrent allègrement dans la nostalgie 60's et nous livrent quatre pistes qui se ressemblent comme des soeurs, au goût de country faussement populaire et vraiment poseuse. Si l'on peut être séduit distraitement par ces ritournelles agréables, on ne peut s'empêcher de penser qu'elles seraient plus à leur place dans une publicité quelconque, et que leur insistance à durer plus d'une minute finit par friser le ridicule.

Pourtant, les accointances du quatuor avec les fort sympathiques filles de Peggy Sue and the Pictures, dont l'EP tout récent nous avait enthousiasmé, suffisaient à mettre l'eau à la bouche. Mais là où les Peggy Sue parvenaient, derrière leur vernis rétro, à créer un son pop très moderne où les références folk n'étaient qu'un tremplin vers un son qui leur fusse propre, Mumford And Sons se complaît dans la répétition d'un bluegrass passéiste. Évidemment, la recette est bien maîtrisée, à défaut d'être interprétée; il y a là du banjo, des voix a capella, des paroles simples et une voix toute emplie de douleur. Mais ces traits, qui font normalement le charme du folk, apparaissent ici comme trop étudiés pour être honnêtes, trop calibrés pour toucher.

Mumford And Sons souffre d'ineptie, dans ses textes comme dans sa musique. Cela tient sans doute à cette dimension fondamentalement commerciale – disons-le – de leur démarche. La superficialité de l'ensemble s'origine aussi, et c'est une tautologie, dans le manque d'enracinement du groupe: on ne peut pas se présenter comme une association d' "English gentlemen" (c'est le dossier de presse qui nous l'affirme) et entendre dans le folk ce qui fait sa richesse: les rêves et les drames des petites gens. Les gentilshommes du post-blairisme se contentent donc de recracher placidement les jolies structures du folk américain sans avoir essayé d'en digérer la moelle.
tracklisting
    01. Roll Away Your Stone
  • 02. White Blank Page
  • 03. Liar
  • 04. Awake My Soul
titres conseillés
    Liar
notes des lecteurs
Du même artiste