logo SOV

Glass Animals

Glass Animals

Glass Animals - Glass Animals
Chronique Single/EP
Date de sortie : 25.11.2013
Label :Wolf Tone
45
Rédigé par Julien Soullière, le 26 novembre 2013
Bookmark and Share
On aime bien être surpris, chahuté, se fourvoyer dans ces moments où l'on ne sait plus très bien définir ce que l'on écoute, quand ce qui parvient jusqu'à nos oreilles nous transporte au-delà de notre zone de confort. A n'en pas douter, Glass Animals sont les pourvoyeurs d'une musique patchwork, véritable condensé de ressentis et d'images, si diaboliquement agencés qu'on en rêve encore longtemps après s'y être frotté.

Oubliez le rock quelques instants, car s'il fallait nous ramener à une certaine forme de réalité, on dirait volontiers que la présente expérience à plus à voir avec du R'n'B, voire avec du hip-hop, quand vient soudain se poser le phrasé brumeux de la délicieuse Jean Deaux (Woozy). Sensuel et terriblement anxiogène à la fois, le son de Glass Animals cultive effrontément les paradoxes : riche et pourtant d'une extraordinaire limpidité une fois restitué à nos oreilles, il réveille en nous une prodigieuse envie de nous abandonner, mais ne peut s'empêcher dans le même temps de nous mettre en garde contre un mal palpable mais inconnu (le paroxysme étant atteint sur la lugubre Exxus).

Profondément organique, imprégné jusqu'au bord des yeux de culture noire, cet EP puise également sa force dans la voix hypnotique de David Bailey, en parfaite osmose avec les suites de sons tissés par un groupe décidément capable de bien des sortilèges, au point de nous livrer une sorte de tube soul absolument jouissif, le torride Black Mambo.

Que dire d'autre si ce n'est que la musique de Glass Animals est brûlante, incandescente, sorte de soleil noir pop mais pas trop, qu'on est bien content de voir débarquer à l'orée du rude hiver qui s'annonce.
tracklisting
    01. Psylla
  • 02. Black Mambo
  • 03. Exxus
  • 04. Woozy (feat. Jean Deaux)
titres conseillés
    Black Mambo
notes des lecteurs
Du même artiste