logo SOV

The Wombats

A Guide To Love, Loss And Desperation

The Wombats - A Guide To Love, Loss And Desperation
Chronique Album
Date de sortie : 05.11.2007
Label : 14th Floor Records/Nave
45
Rédigé par Jimprofit, le 8 novembre 2007
Bookmark and Share
Issus de nulle part il y a moins d’un an et demi, The Wombats n’ont eu de cesse d’inonder régulièrement la galaxie du rock indépendant britannique de singles, au nombre total de quatre et tous plus inspirés les uns que les autres. Ainsi peut-on mesurer le chemin effectué de manière fulgurante depuis leur tout premier deux-titres, le pétillant Lost In The Post, paru sur le label Kids, jusqu’à la récente signature chez une pointure internationale, 14th Floor.

La première chose qui saute aux yeux, à la lecture des 13 titres, c’est le fait qu’une fois encore, à l’image des groupes qui mettent à profit leurs succès et notoriété (dont on sait à quel point ils sont éphémères) pour réaliser un rapide premier opus, les nouvelles compositions se font très rares. En effet, celles-ci se comptent sur les doigts d’une main, comprenant même un titre a capella de facture moyenne, proposé en guise de mise en bouche. C’est toutefois avec un grand plaisir que l’on retrouve les hymnes de la formation, chronologiquement, Moving To New York, Backfire At The Disco et Kill The Director, dans des versions remixées.

Désormais, The Wombats évoquent plus The Automatic que la référence initiale, à savoir Supergrass. Cette nouvelle couleur musicale est confirmée par des brûlots rutilants comme School Uniforms ou encore Dr. Suzanne Mattox PHD qui dévoilent une poprock débridée et furieusement jubilatoire. Mais il est un titre, au sein de l’album, qui sort du lot, non seulement eu égard à sa ligne mélodique unique et quasi parfaite, mais aussi grâce à des paroles, pour la première fois, assez écrites et profondes, bien loin de la naïveté de la majorité de leurs textes.

Malgré un nom de scène et de guerre, ainsi qu’un titre d‘album de série B, voire Z, The Wombats n’en finissent pas de nous charmer avec leur fraîcheur, leur spontanéité et leur justesse de ton. Même s’il serait exagéré de reconnaître en A Guide To Love, Loss And Desperation (malgré les efforts consentis dans ce domaine) comme un traité de philosophie, la fierté qu’affiche le trio dans le titre de celui-ci nous paraît tout à fait légitime. En effet, malgré les relatives précipitation et urgence dans lesquelles le premier album est sorti, les quelques essais précédents ont été, chose qui n’est pas monnaie courante dans l’univers impitoyable du rock anglo-saxon, transformés haut la main.
tracklisting
    01. Tales Of Girls, Boys And Marsupials
  • 02. Kill The Director
  • 03. Moving To New York
  • 04. Lost In The Post
  • 05. Party In A Forest (Where's Laura?)
  • 06. School Uniforms
  • 07. Here Comes The Anxiety
  • 08. Let's Dance To Joy Division
  • 09. Backfire At The Disco
  • 10. Little Miss Pipedream
  • 11. Dr. Suzanne Mattox PhD
  • 12. Patricia The Stripper
  • 13. My First Wedding
titres conseillés
    Let's Dance To Joy Division - Moving To New York - Lost In The Post
notes des lecteurs
Du même artiste