logo SOV

Little Barrie

We Are Little Barrie

Little Barrie - We Are Little Barrie
Chronique Album
Date de sortie : 07.02.2005
Label : Genuine/PIAS
4
Rédigé par Jéré, le 14 février 2005
Bookmark and Share
Disons le d'emblée, we are little barrie sonne vieux, et devrait ravir les amateurs de musique « retro » dont je fais partie. Le retour aux sources du rock semble avoir le vent en poupe ces derniers temps mais à l’inverse des The Bees, qui lorgnent du côté pop de la force, ou du blues enragé de Jon Spencer, les racines du « Petit Barrie » semblent plutôt venir du Rythm’n Blues. Produits par Edwyn Collins, Little Barrie nous assènent un rock bluesy teinté de funk et de soul qui sent bon l'ampli à lampes.

A la tête du groupe, le guitariste/chanteur Barrie Cadogan, que certains ont peut être aperçu et surtout entendu lors de la tournée européenne 2004 de Morissey. Pour compléter le trio, Lewis Wharton assure le groove à la basse et Wayne Fullwood à la batterie. Fait assez rare chez un batteur pour être signalé, ce dernier, sans lâcher ses baguettes, apporte sa contribution au chant, principalement sur les backing vocals et autres arrangements vocaux, mais aussi en tant que lead singer sur 2 titres.

Pas d’effets, Barrie branche directement sa Gibson demi-caisse dans l’ampli (bon ok, on trouve bien un mince soupçon de wah-wah sur Stones Throw), une batterie réduite à son strict minimum, le mot d'ordre du groupe est « simplicité pour plus d'efficacité ». Et ça marche ! L’album commence sur le single Free Salute accrocheur et représentatif du reste de la production du groupe. Il ne faut pas, cependant, venir chercher la performance vocale dans ce disque : d’abord déconcerté par la voix peu charmeuse de Barrie, on finit par l’accepter voire l’apprécier. Force est de constater qu’il est difficile d’en dire autant de celle du Sieur Fullwood. Bien dans l’esprit pour les nombreux chœurs (hooooo hoooo yeah), son passage solo derrière le micro est plutôt inégal. D’autant plus dommage que musicalement ces morceaux tiennent la route, avec notamment la contribution d’Edwyn Collins au piano sur Please Tell Me.
Tout au long des 45mn du disque les bons titres s’enchaînent, comme ce Greener Pasture semi-acoustique, l’excellent Long Hair (coup de cœur personnel), le calme Thinking On The Mind ou encore Move on so Easy qui récupère quant à lui la palme du morceau le plus innovant de l’album.
Le trio nous tire sa révérence sur Freeprise, variation sur le thème de Free Salute et clôture ainsi un premier album homogène et plaisant, à défaut de révolutionner le genre.

Little Barrie deviendra grand ? C'est tout ce qu'on leur souhaite en tout cas.
tracklisting
    1. Free Salute
  • 2. Burned Out
  • 3. Greener Pastures
  • 4. Be The One
  • 5. Please Tell Me
  • 6. Well And Truly Done
  • 7. Stone Reprise
  • 8. Stones Throw
  • 9. Long Hair
  • 10. Thinking On The Mind
  • 11. Move On So Easy
  • 12. Living In And Out Of Place
  • 13. Freeprise
titres conseillés
    Free Salute, Long Hair, Greener Pastures
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste