logo SOV

The Wave Pictures

City Forgiveness

The Wave Pictures - City Forgiveness
Chronique Album
Date de sortie : 21.10.2013
Label : Moshi Moshi
4
Rédigé par Johan, le 15 octobre 2013
Bookmark and Share
Huit ans, six albums. Prolifiques et inspirés, The Wave Pictures semblent ne pas vouloir s’arrêter. J’en veux pour preuve ce City Forgiveness qui n’est autre qu’un double-album, une heure trente de musique démontrant la créativité sans fin de la formation britannique.

Le premier titre annonce la couleur dès les premières secondes en introduisant les deux atouts majeurs du groupe, à savoir le son bluesy de la guitare et le chant écorché de David Tattersall à la Finn Andrews (The Veils). La basse et la batterie viennent progressivement accompagner l’ensemble, avant qu’un solo cradingue et saturé et des sonorités électroniques ne décident de nous convaincre : The Wave Pictures sont de retour.
Versant pop d'All My Friends, Before This Day met quant à lui l’accent sur des instruments guillerets, presque hawaïens, dévoilant une toute autre facette du groupe. S’ensuit le blues tendu de Chestnut qui explose sur le solo de guitare d’usage, marque de fabrique de The Wave Pictures sur chaque composition, quelle qu'elle soit.

Le chanteur fait également appel aux autres membres du groupe pour les chœurs en fin de chansons, accentuant l’intensité des refrains, notamment sur le nostalgique Better To Have Loved, l’excellent Port O' Brien-like Shell ou encore le sobre Lisbon, faisant écho au Bristol de Herman Düne.
Le groupe passe de Tropic et The Ropes ténébreux et électriques à des Missoula, The Inattentive Reader et autre Whisky Bay plus décomplexés et enjoués, alternant ainsi deux tonalités antagonistes. Chaque type de fans saura donc piocher parmi les vingt compositions que comprend cet album pour se faire sa tracklist idéale. La dark side : Shell, Better To Have Loved, New Skin, The Yellow Roses, Atlanta, Lisbon, Chestnut, Tropic, All My Friends, A Crack In The Flans, The Ropes.

Moins varié que les précédents opus de la formation, City Forgiveness témoigne d’une cohérence forte sur ses vingt titres. Alors qu’ils auraient pu jouer la carte de la facilité en séparant sur chaque disque les deux genres musicaux qui composent l’album, The Wave Pictures mêlent les deux pour un résultat encore une fois probant de la part d’un groupe qui ne cesse de dévoiler son talent au fil des années.
tracklisting
    CD1
  • 01. All My Friends
  • 02. Before This Day
  • 03. Chestnut
  • 04. Better To Have Loved
  • 05. Missoula
  • 06. Lisbon
  • 07. Red Cloud Road
  • 08. The Woods
  • 09. Whisky Bay
  • 10. The Yellow Roses
  • CD2
  • 01. Tropic
  • 02. The Inattentive Reader
  • 03. Shell
  • 04. The Ropes
  • 05. Narrow Lane
  • 06. Atlanta
  • 07. New Skin
  • 08. A Crack In The Flans
  • 09. Golden Strup
  • 10. Like Smoke
titres conseillés
    Shell, Better To Have Loved, New Skin, Golden Strup, The Yellow Roses, Narrow Lane
notes des lecteurs
Du même artiste