logo SOV

Maxïmo Park

Too Much Information

Maxïmo Park - Too Much Information
Chronique Album
Date de sortie : 03.02.2014
Label : Daylighting
4
Rédigé par Emmanuel Stranadica, le 26 janvier 2014
Bookmark and Share
Un an et demi après le très bon The National Health, les anglais de Maxïmo Park nous reviennent déjà avec leur cinquième album. Si le quintet n'a plus grand-chose à prouver, à l'écoute de ce nouveau disque, il s'avère plus qu'évident que le groupe a encore beaucoup de choses à nous raconter.

L'album démarre avec un Give, Get, Take résolument classique. Guitares appuyées, synthé seventies et rythmique énergique, on retrouve là une formule musicale bien connue des anglais de Newcastle. Mais dès la seconde plage du disque, le groupe va joliment démontrer qu'il n'est nullement dans la redite. En effet Brain Cells et son côté new wave enchante nos oreilles. Le chant de Paul Smith tout en retenue se conjugue à merveille avec l'électro hypnotisante de la mélodie. L'album va ensuite, dès le troisième round, mettre tout le monde d'accord, avec ce qui constituera possiblement un des tubes de l'année. Leave This Island voit les britanniques atteindre les sommets de la perfect pop song. C'est encore une fois lorsque le collectif abandonne son obsession de vouloir continuer à composer les réminiscences des mélodies de A Certain Trigger qu'il y gagne sérieusement.

Passé ce petit chef d'œuvre, Maxïmo Park s'appliquent à distiller dans une large majorité de l'album de petites perles pop, comme par exemple Lydia, the Ink Will Never Dry, pépite de trois minutes évoquant le glorieux Books From Boxes paru sur leur second opus Our Earthly Pleasures, ou encore le très réussi Midnight On The Hill. La subtilité de Is It True? voit une fois encore le groupe flirter avec les sommets de la perfection. Paul Smith devient vraiment irrésistible lorsque son chant se situe un peu plus en retrait et que celui-ci se retrouve saupoudré d'onctueuses nappes synthétiques. Finalement, seuls I Recognise The Light et surtout le très dispensable Her Name Was Audrey constituent les deux titres mineurs de l'album. Where We're Going vient conclure dans une intimité assez inattendue les trente-cinq minutes d'un disque joliment inspiré.

Maxïmo Park démontrent une fois encore tout leur talent en une dizaine de chansons. Toutefois c'est bien dans les formules les plus inattendues et somme toute les plus synthétiques que le groupe frôle des moments de grâce. Il n'y maintenant plus qu'à espérer que le public français leur rende enfin le succès qu'ils méritent.
tracklisting
    01. Give, Get, Take
  • 02. Brain Cells
  • 03. Leave This Island
  • 04. Lydia, the Ink Will Never Dry
  • 05. My Bloody Mind
  • 06. Is It True?
  • 07. Drinking Martinis
  • 08. I Recognise The Light
  • 09. Midnight On The Hill
  • 10. Her Name Was Audrey
  • 11. Where We're Going
titres conseillés
    Leave This Island - Is It True? - Brain Cells
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste