logo SOV

Twin Atlantic

Great Divide

Twin Atlantic - Great Divide
Chronique Album
Date de sortie : 18.08.2014
Label : Red Bull Records
3
Rédigé par Hugues Saby, le 12 septembre 2014
Bookmark and Share
Un accent écossais à couper au couteau. Une musique mêlant refrains à grosses guitares et mélodies romantiques. Une esthétique funambule oscillant en permanence entre un mauvais goût prononcé et un stadium rock de première facture. Une ambition dévorante et affichée. Ça ne vous rappelle rien ? Oui, Biffy Clyro. On peut faire beaucoup de comparaisons entre Twin Atlantic et les lads de Kilmarnock. Pas que leurs musiques respectives soient tellement comparables, malgré de nombreuses similitudes. Non, c'est plutôt du côté du cœur qu'il faut aller chercher la ressemblance entre ces deux groupes.

On peut ne pas adhérer au son des glaswégiens. C'est même une réaction plutôt salutaire à la première écoute. La voix est nasillarde, la batterie lourdingue, les paroles sont d'une franchise un peu balourde, et, parfois, le groupe tape allégrement dans une esthétique très marquée 90's qui a du mal à passer. Qui plus est, l'album s'ouvre sur une ballade ultra mielleuse au piano, dont les textes très pathos et légèrement voyeuristes (« music is my therrrapeyyyy ») mettent un brin mal à l'aise. Oui, mais. « There's more to this than meets the eye », disent les Anglo-saxons. Autrement dit : la persévérance a parfois du bon, et il faut savoir lâcher prise. Écouter ses entrailles et son cœur. Se départir de son analyse et se laisser toucher par la sincérité de Great Divide (et aussi un peu par le sympathique accent écossais du chanteur), qui malgré son évidente maladresse, est un album profondément chaleureux.

C'est en ce sens qu'il est essentiel de bien saisir l'esprit de cette musique. À l'image de Biffy Clyro ou même de Glasvegas, Twin Atlantic ont un véritable talent pour écrire des refrains taillés sur mesure pour les feux de camp et les festivals. Imaginez Hold On, I'm An Animal ou It's Not Dead repris en chœur par le public de Reading ou Leeds. Transposez-vous dans une ambiance guitare et amis chers, et reprenez à l'unisson la version acoustique de Heart And Soul. Vous y êtes ? C'est exactement pour ce genre de situations que des groupes comme Twin Atlantic existent. C'est même sur cette reprise acoustique qui conclut l'album - fleuve dans sa version Deluxe (seize titres) - que le groupe s'épanouit pleinement. À méditer pour la suite, tant ils auraient intérêt à laisser tomber un peu les amplis et s'aventurer plus du côté folk/pub rock. Difficile donc d'imaginer un avenir triomphal pour le groupe, ni de penser qu'ils vont révolutionner le rock'n roll, ça non. Mais ils peuvent faire un sacré bout de chemin compte tenu de l'engouement pour ce type de musique outre-Manche. En témoignent d'ailleurs les concerts et le public pharamineux du trio emmené par Simon Neil et ses tatouages.

« Rodrigue, as-tu du cœur ? » demandait Don Diègue à son fils dans Le Cid. Du cœur, Twin Atlantic en ont à revendre, et tout autre qu'un aigri l'éprouverait sur l'heure. Il paraît que dans les sondages liés au référendum sur l'indépendance de l'Écosse, le oui est passé en tête. S'il l'emportait, Twin Atlantic serait un candidat idéal pour écrire un nouvel hymne fédérateur et fraternel, à l'image de ceux figurant sur leur deuxième disque. Quoi qu'il advienne, le groupe vient de sortir un album de lad rock plutôt sympathique, parfaitement honnête et véritablement touchant, et porté par un amour immense du rock'n roll. Une preuve de plus que ce genre est loin d'avoir dit son dernier mot, notamment grâce à ce genre de groupes qui ne vivent et ne jurent que par lui. Laissons donc Sam McTrusty, leader et songwriter du groupe, le soin de résumer et de conclure tout cela. Sur It's Not Dead, il chante : « It's not dead, it's not dead, you just can't hear it and your words are meaningless, don't you try and take my life away, rock'n roll music is a part of me ».

Un pur concentré de l'état d'esprit de Twin Atlantic, et une très bonne nouvelle. Amen.
tracklisting
    1. The Ones That I Love (Intro)
  • 2. Heart and Soul
  • 3. Hold On
  • 4. Fall Into the Party
  • 5. Brothers and Sisters
  • 6. Oceans
  • 7. I Am an Animal
  • 8. Be a Kid
  • 9. Cell Mate
  • 10. Rest in Pieces
  • 11. Actions That Echo
  • 12. Why Won't We Change?
  • 13. Raise a Symphony
  • 14. Globalisation
  • 15. It's Not Dead
  • 16. Heart and Soul (acoustic)
titres conseillés
    Heart And Soul - I'm An Animal - Heart And Soul (acoustic)
notes des lecteurs
Du même artiste