logo SOV
We Were Promised Jetpacks - Unravelling
Chronique Album
Date de sortie : 06.10.2014
Label : FatCat Records
45
Rédigé par Julien Soullière, le 29 septembre 2014
Bookmark and Share
Peter Pan n'a jamais voulu grandir. Par peur sans doute d'en devenir casse-pieds, barbant, un être grisâtre gonflé aux certitudes mais dépourvu de rêves. Personne n'aura donc su lui faire entendre que chaque cas est unique, et que comme le sait tout amateur de vin, prendre de la bouteille n'est pas forcément une mauvaise nouvelle. Ne tuons pas le messager pour autant, car convaincre n'est jamais chose aisée quand les arguments restent à court d'exemples. C'est qu'on n'a pas toujours We Were Promised Jetpacks sous la main.

Car le temps ne semble décidément pas avoir d'emprise sur les Écossais, du moins, on ne reconnait pas ici celle exercée sur le commun des mortels. Lesté du son grunge et parfois brouillon qui le caractérisait, le groupe nous revient avec une musique plus aérée, parfois même aérienne (Ricochet navigue à vue, la tête dans les nuages), mais qui jamais ne se défait des aspirations post-rock qu'on lui connaissait, en attestent des titres de belle longueur, et un Peace Of Mind tout en instruments.
Armé d'un nouvel équipier, le multi-instrumentiste et ami de longue date Stuart McGachan, le groupe négocie avec finesse un virage qui a coûté la vie à nombre de ses congénères. Ici, pas question de virer au « tout électronique », ou de bourrer la musique à l'empathie comme les poulets le sont aux hormones : Unravelling est une évidence, un symbole de maîtrise, tant dans l'instrumentation que dans la voix, le résultat de l'expérience accumulée depuis leurs débuts par We Were Promised Jetpacks, mais le signe également d'une intelligence restée intacte.

Bourré d'excellents titres, l'album nous ramène à certaines veilles habitudes sans oublier de disposer ici et là quelques saveurs nouvelles. Ainsi, si on retrouve avec joie les guitares racées (Night Terror), crescendos dantesques (I Keep It Composed), et autres bombes en voie d'explosion (A Part Of It), qui font tout le sel du groupe, celui-ci se permet également l'une ou l'autre fantaisie : on évoquait déjà l'instrumentale Peace Of Mind, qui ravira les fans d'Explosions In The Sky, mais on retiendra également les accents jazzy (amenés par basse et clavier) qui imprègnent un Disconnecting décidément bien inquiétant.

Avec Unravelling, Were Promised Jetpacks jettent une nouvelle fois un énorme pavé dans la mare UK. Parfaitement équilibré, l'album est l'avènement d'un groupe droit dans ses bottes, au recul suffisant pour préserver sa modestie, mais assez sérieux pour ne pas négliger la qualité de ces compositions.
On ne va pas parler de second souffle, car rien ici n'était franchement inespéré venant d'un collectif de ce niveau, il n'en reste pas moins que ce disque flamboyant est d'ores et déjà l'une des plus belles réussites de l'année.
tracklisting
    01. Safety In Numbers
  • 02. Peaks And Throughs
  • 03. I Keep It Composed
  • 04. Peace Sign
  • 05. Night Terror
  • 06. Disconnecting
  • 07. Bright Minds
  • 08. A Part Of It
  • 09. Moral Compass
  • 10. Peace Of Mind
  • 11. Ricochet
titres conseillés
    I Keep It Composed, Night Terror, Moral Compass
notes des lecteurs
Du même artiste