logo SOV
Teenage Fanclub - Here
Chronique Album
Date de sortie : 09.09.2016
Label : PeMa
5
Rédigé par Pierre-Arnaud Jonard, le 9 septembre 2016
Bookmark and Share
Il aura fallu attendre six ans pour attendre le nouvel opus de Teenage Fanclub mais l'attente n'aura pas été vaine. Here est l'un des tous meilleurs albums du groupe et d'ores et déjà l'un des plus réussis de l'année. Il est rare d'entendre un disque où chaque morceau est un quasi chef d'œuvre mais c'est ce que nous offrent Teenage Fanclub avec ce disque.

Le groupe démarre en trombe avec I'm In Love, du Teenage Fanclub pur jus, une power pop superbe aux vocaux splendides. Thin Air maintient ce niveau d'excellence avec une pop délicieuse réminiscente des Byrds. Les titres suivants, Hold On et The Darkest Part Of The Night, sont de délicieuses pop songs avec ce sens inné de la mélodie qui a fait la fortune de ce groupe alors que The First Sight est un morceau que tous les groupes d'indie-pop rêveraient d'écrire avec ses chœurs beaux à pleurer.

Tout le reste du disque vole à ce même très haut niveau de perfection pop et si le disque avait été ainsi, il aurait déjà été un superbe album. Mais Teenage Fanclub n'entendent pas se reposer sur leurs lauriers de mélodistes pop hors pair et s'aventurent sur de nouveaux territoires pour eux. I Have Nothing More To Say rappelle les débuts de Buffalo Springfield avec une sorte de pop psychédélique soyeuse. I Was Beautiful When I Was Alive impressionne, si cela est possible, encore davantage et baigne lui aussi dans une sorte de psychédélisme 60's. Les vocaux éthérés qui s'étirent tout au long du titre sont splendides. Le groupe a d'ailleurs raison de s'essayer au psychédélisme sur ce disque car lorsqu'il le fait c'est avec une perfection certaine : Steady State est une autre pure merveille du disque et baigne dans une atmosphère late 60's planante. Le morceau est une pure splendeur, d'une beauté à couper le souffle.
Live In The Moment ravira les fans de Love et pourrait très bien être un inédit du chef d'œuvre pop absolu, Forever Changes.

Lorsque le disque s'achève, on a du mal à croire d'avoir entendu une musique d'une telle beauté et on a alors alors qu'une envie : l'écouter et le réécouter, encore et encore. En 1991, Teenage Fanclub avaient ravi auprès de certains magazines le titre de meilleur album de l'année au Nevermind de Nirvana avec Bandwagonesque. Vingt-cinq ans plus tard, on peut dire que la longévité sied à ce groupe car il nous offre avec Here, rien de moins qu'un chef d'œuvre. On serait même en droit de dire un futur classique de la pop.
tracklisting
    01. I'm In Love
  • 02. Thin Air
  • 03. Hold On
  • 04. The Darkest Part Of The Night
  • 05. I Have Nothing More To Say
  • 06. I Was Beautiful When I Was Alive
  • 07. The First Sight
  • 08. Live In The Moment
  • 09. Steady State
  • 10. It's A Sign
  • 11. With You
  • 12. Connected To Life
titres conseillés
    I’m in love, Thin Air, I Have Nothing More To Say, I Was Beautiful When I Was Alive
notes des lecteurs
Du même artiste