Chronique album : Turin Brakes - Invisible Storm - Sound Of Violence
logo SOV

Turin Brakes

Invisible Storm

Turin Brakes - Invisible Storm
Chronique Album
Date de sortie : 26.01.2018
Label : Cooking Vinyl
25
Rédigé par Simon Cordat, le 1er février 2018
Bookmark and Share
Olly Knights et Gale Paridjanian ne prennent pas souvent de vacances. C'est comme ça, leurs disques sont copieusement garnis de chansons folk et de pop dans un univers spontané, et interviennent tous les deux ou trois ans. Invisible Storm est le huitième effort du groupe, et fait preuve d'un charme certain pour les ballades merveilleuses. Certes inspiré d'un travail continuel obéissant à l'identité sonore indélébile du duo, l'album partage tout de même plusieurs titres aux arrangements minutieux. L'heure est aux nuages pour Turin Blakes.

Comme chaque projet des londoniens, l'opus reste dans le rang de la pop complaisante, et on le trouve presque enfantin à maintes reprises (Wait, Always, Life Forms). À travers ce labyrinthe de styles, le groupe parsème malicieusement quelque voyage musical dès l'ouverture engagée qu'est Would You Be Mine, ce qui n'est pas sans rappeler l'esprit dream pop. C'est d'ailleurs un écho que l'on retrouve plus tard sur Lost In The Woods, qui redynamise comme il se doit et au bon endroit : très ensoleillé et easy listening. Les ambiances de la musique radieuse nous laissent à penser que le duo a pu être sensible à la renaissance italienne d'un certain Phoenix, le 9 juin 2017.

Si on parlait effectivement de rêve chez Turin Brakes, les lunes que l'on croise ont aussi des cicatrices. Que ce soit le folk mélancolique de Deep Sea Diver qui arrive à nos oreilles bien trop vite, ou le trop simpliste Tomorrow, le groupe trébuche dans les cratères de son propre chemin. Everything All At Once relève l'intérêt par quelques accords magiques (un clin d'œil à The Police ?) avant la tornade.
Heureusement moins dociles en toute fin de disque, les deux musiciens proposent un heureux mélange entre le planant Pink Floyd-esque et les rouages groovy. Smoke And Mirrors est le point culminant du disque, un moment où les instruments mêlés les uns aux autres ne forment qu'un. La formation se retire en tristesse en jouant l'intime Don't Know Much, comme un au revoir particulièrement tiède.

Invisible Storm est, de manière générale, ciselé entre le remarquable et le plus décevant. Comme partagé, le duo s'en sort avec une formule travaillée largement audacieuse et ingénieuse, tout comme il peut se montrer parfois plus mielleux. Prochain disque sans fautes ?
tracklisting
    01. Would You Be Mine
  • 02. Wait
  • 03. Always
  • 04. Lost In the Woods
  • 05. Deep Sea Diver
  • 06. Life Forms
  • 07. Invisible Storm
  • 08. Everything All At Once
  • 09. Tomorrow
  • 10. Smoke and Mirrors
  • 11. Don't Know Much
titres conseillés
    Would You Be Mine - Wait - Everything All At Once - Smoke And Mirrors
notes des lecteurs
Du même artiste