logo SOV

Young Fathers

Cocoa Sugar

Young Fathers - Cocoa Sugar
Chronique Album
Date de sortie : 09.03.2018
Label : Ninja Tune
35
Rédigé par Olivier Kalousdian, le 14 mars 2018
Bookmark and Share
Un disque des Young Fathers ne laisse jamais indifférent. Après avoir livré le titre Only God Knows sur la Bande Originale de T2 Trainspotting en 2017 – dont Dany Boyle dira qu'il est le battement de cœur du film (un gage de reconnaissance s'il en est) – voici venir le troisième album du trio évoluant à la confluence de courants musicaux aussi variés que le rap, le trip-hop et la musique tribale.

A la vue de l'artwork, l'impact est lourd. La photo de la pochette (ndlr : signée Julia Noni, une photographe de mode très « ethnique ») rappelle les chromatismes d'ébène profond des plus belles heures et oeuvres de Grace Jones (époque Jean-Paul Goude) et questionne sur l'appartenance raciale ; thème récurent chez Alloysious Massaquoi, Kayus Bankole et G Hastings. Un trio d'amis qui a passé plus de la moitié de sa courte vie ensemble.
Depuis dix ans que le groupe existe, ils fait preuve d'un talent qui n'a rien à envier (et beaucoup à devoir) à ses frères ainés de Tricky ou Massive Attack (dont ils ouvrent les concerts depuis quelques années), mais dans une coloration sonore encore plus rageuse.

Sur Cocoa Sugar, sorti le 9 mars sur Ninja Tune, le trio écossais triture et torture, à nouveau, ses influences respectives jusqu'à les mettre à terre devant des textes ciselés. Moins dissonant et chaotique que leur précédent opus, White Men Are Black Men Too, Cocoa Sugar se risque avec talent à la décoloration eighties sur le titre Turn et son sample à peine camouflé, emprunté à Suicide.
Tout au long de ce nouvel album, Young Fathers déforment les sons et les styles musicaux (Tremolo) sur une pop éléctro parfois oppressante (Wow) ou un trip-hop électrique (Toy).
Single officiel du LP, In My View est le titre le plus pénétrable du tracklisting qui en comporte douze. Surement grâce à une construction et une composition moins fourre-tout et moins alambiquée. Il bénéficie par ailleurs d'un vidéo clip ultra léché réalisé par Jack Whiteley, un nom à retenir dans le milieu.

Si Cocoa Sugar est un capharnaüm harmonieux dont le style, comme sur les opus précédents, reste inclassable, il lui manque néanmoins cette magie et cet exotisme qui caractérisaient leurs précédentes livraisons qui comportaient un soupçon de radicalité qu'on retrouvait sur un titre comme Shame ou Rain Or Shine, pour ne citer qu'eux. Cette folie de rythmiques syncopées et de tempos saturés, ils ne les déploient jamais aussi bien que sur scène. On attend avec impatience de découvrir en live les titres de Cocoa Sugar à Paris le 12 avril ou en première partie de Massive Attack aux Nuits de Fourvière le 1er juillet et le 18 juillet aux Arènes de Nimes.
tracklisting
    01. See How
  • 02. Fee Fi
  • 03. In My View
  • 04. Turn
  • 05. Lord
  • 06. Tremolo
  • 07. Wow
  • 08. Border Girl
  • 09. Holy Ghost
  • 10. Wire
  • 11. Toy
  • 12. Picking You
titres conseillés
    Turn - In My View
notes des lecteurs
Du même artiste