logo SOV
Jim Jones And The Righteous Mind - CollectiV
Chronique Album
Date de sortie : 08.03.2019
Label : Maonic Records
35
Rédigé par Jean-Christophe Gé, le 16 mars 2019
Bookmark and Share
Jim Jones pourrait passer pour un patronyme courant, c'est aussi celui du gourou du Temple du Peuple qui a amené 900 adeptes à un suicide collectif à la fin des 70s. Dans ce contexte, le titre de ce nouvel album prend un tout autre sens.

L'univers du groupe est emprunt de soufre, de cyanure et d'obscures références mystico-religieuses donnant une certaine profondeur aux guitares et au son garage que Jim Jones cultive depuis ses débuts. Les influences des Stooges (Attack Of The Killer Brainz) se mêlent à celle de Nick Cave (Satan's Got His Heart Set On You et son refrain très Bad Seeds). Pionnier du revival garage, Jim Jones sous ses différentes incarnations est plus rock que Black Rebel Motorcycle Club et plus sombre que The Brian Jonestown Massacre.

Très fidèle en musique, après avoir travaillé avec le même producteur sur la plupart des albums de The Jim Jones Revue, c'est à nouveau Alex McGowan (Tricky, Mark Lanegan, Josh Homme…) que l'on retrouve derrière la console du deuxième album de son nouveau groupe. Parmi les musiciens invités, deux membres des Thee Hypnotics, groupe de Jim Jones à ses débuts il y a 20 ans. Mais la plus vieille invitée, c'est la guitare acoustique que Keith Richards utilisait dans les années 60s, et avec laquelle il a écrit la plupart des morceaux d'Exile On Main Street.

Enregistré à Londres, pendant la vague de chaleur qui s'est abattue sur l'Europe l'été dernier, CollectIV avait tout pour prendre des accents du Mississipi, entre vieux blues et rock'n'roll, fermenté dans le métal. Comme si au paradis des musiciens, Elvis Presley s'amusait avec Lemmy de Motörhead (I Found A Love).

Mais l'album n'est pas qu'une anthologie de morceaux aux guitares tapageuses qui montent le mur du son d'un tattoo studio brique par brique. Meth Church et DARK SECRETS offrent un calme intermède calme et envoûtant, sur lesquels la voix de Jim Jones change totalement dans un style crooner. Meth Church dont l'idée a germé en allant donner un concert de soutien aux victimes de la Grenfell Tower (une tour d'habitation qui a brûlé dans l'ouest de Londres) est empreinte de tristesse et laisse entrevoir l'humanité qui se cachent dans le raffut du reste de l'album.
tracklisting
    1. Sex Robot
  • 2. Satan's Got His Heart Set On You
  • 3. O Genie
  • 4. Attack Of The Killer Brainz
  • 5. Meth Church
  • 6. Dark Secrets
  • 7. I Found A Love
  • 8. Buy Align
  • 9. Going There Anyway
  • 10. Shazam
titres conseillés
    Sex Robot - O Genie - Meth Church - I Found A Love
notes des lecteurs
Du même artiste