logo SOV

Ride

This Is Not A Safe Place

Ride - This Is Not A Safe Place
Chronique Album
Date de sortie : 16.08.2019
Label : Wichita Recordings
4
Rédigé par Emmanuel Stranadica, le 12 août 2019
Bookmark and Share
Un son brutal à consonance électronique surgit sans prévenir. Cela surprend, c'est le moins que l'on puisse dire. On peut se demander si ce n'est pas une nouvelle expérimentation de Kevin Shields avec My Bloody Valentine qu''on est en train d'écouter. Mais dès la mise en route de la batterie, on comprend que l'on a affaire à autre chose. Le rythme et la production peuvent faire penser à Curve, mais le RIDE lancé juste après l'intro ne laisse plus planer le moindre doute, nous sommes bien dans le sixième album du groupe d'Oxford : This Is Not A Safe Place.

Weather Diaries, le disque du retour paru deux ans plus tôt, ne nous avait pas vraiment convaincus. Autant dire que nous attendions vraiment davantage de ce nouvel essai. L'entame étonnante de R.I.D.E. nous laisse assez interrogatif quant à la suite, mais avec le premier single Future Love, qui lui emboite le pas sur l'album, on ne peut que se laisser aller. Calibrée pour figurer dans les tubes de l'été, la chanson est enchanteresse. Comparable à une composition de Wild Nothing (de la grande époque), cet extrait de This Is Not A Safe Place est une sacrée bonne surprise. Repetition, le second simple du disque, est par contre un ton en dessous. Plus synthétique dans le fond sonore, la chanson pêche surtout par son texte et ses effets répétitifs (!) un peu pénibles. Mais le nouvel album de Ride c'est, fort heureusement, bien plus que cela. En effet les anglais ne vont pas cette fois se perdre dans des chansons sans trop d'intérêt. Au contraire, certaines vont même nous mettre une sérieuse gifle dans la tronche.

A commencer par l'incroyable Kill Switch, plage de moins de trois minutes dévastatrices. The Raveonettes n'auraient pas fait mieux ! Cela faisait bien longtemps qu'on n'avait pas entendu de telles guitares grinçantes chez les britanniques. Un vrai plaisir jouissif ! On ne retrouvera pas une telle puissance sur d'autres chansons du disque mais cela ne signifie nullement que le reste de l'album est lent et ennuyeux. Par exemple, Jump Jet, petite perle pop parfaitement mélancolique, Clouds Of Saint Marie, odyssée délicate de dream pop, 15 Minutes et son rythme sur lequel se fracassent une orgie de guitares électriques, viennent illuminer ce nouveau disque. Sans oublier l'immense In This Room, conclusion longue de pas loin de neuf minutes qui semble contenir l'âme de cet album, tant la chanson est emballante et riche. Celle-ci nous fait vite oublier quelques morceaux plus dispensables et nous donne véritablement envie, une fois terminée, de nous replonger immédiatement dans une écoute du disque.

Vous l'aurez donc compris, tout n'est pas parfait dans cet album. Cependant, Ride effectuent cette fois un retour gagnant avec This Is Not A Safe Place, surclassant ainsi de loin son prédécesseur. Certes, nous n'avons pas encore vraiment retrouvé le son noisy qui caractérisait si bien ce groupe. Toutefois certains petits bijoux présents sur l'album nous dispensent de cette attente et nous redonnent le sourire à de nombreuses occasions lors de l'écoute de ce nouveau disque. On attend avec impatience la confirmation de cet essai en live le 13 février prochain sur la scène du Trianon à Paris.
tracklisting
    01. R.I.D.E.
  • 02. Future Love
  • 03. Repetition
  • 04. Kill Switch
  • 05. Clouds Of Saint Marie
  • 06. Eternal Recurrence
  • 07. 15 Minutes
  • 08. Jump Jet
  • 09. Dial Up
  • 10. End Game
  • 11. Shadows Behind The Sun
  • 12. In This Room
titres conseillés
    Future Love - Kill Switch - In This Room
notes des lecteurs
Du même artiste