logo SOV

Bombay Bicycle Club

Everything Else Has Gone Wrong

Bombay Bicycle Club - Everything Else Has Gone Wrong
Chronique Album
Date de sortie : 17.01.2020
Label : Mmm... Records
35
Rédigé par Laetitia Mavrel, le 14 janvier 2020
Bookmark and Share
La nouvelle décennie s'ouvre avec le retour attendu du Bombay Bicycle Club qui, suite à l'album au titre prémonitoire So Long, See You Tomorrow en 2014, s'était mis en pause afin que chacun des membres se consacre à ses projets solo.

C'est donc avec plaisir qu'il y a maintenant un an nous apprenions via les réseaux sociaux le retour en studio du groupe qui nous offre ainsi son cinquième album Everything Else Has Gone Wrong au tracklisting fourni et inspiré.

Figurant dans de nombreuses listes des premiers albums indés attendus en ce début 2020 dans la presse britannique, Bombay Bicycle Club ne déçoit pas. Le virage très électro en 2014 avait un peu noyé les fans qui se régalaient des sonorités rocks des premiers disques.
Il semblerait que les différents chemins artistiques empruntés par les membres du groupe durant le break aient permis à la formation de se recentrer, et c'est ainsi que le disque nous propose une sonorité synth-pop bien ficelée, où règne une ambiance bucolique, le tout représentant un bel écrin pour la voix toujours aussi fluide de Jack Steadman.

Get Up est l'intro qui donne le ton de l'album : beaucoup d'échos et de réverbérations qui rappellent que les influences psychédéliques ne sont jamais loin. Is It Real et Everything Else Has Gone Wrong sont les deux premiers morceaux et singles de taille du disque. D'un très bon équilibre entre la guitare électrique et les envolées synthétiques résultent deux petits bijoux pop atmosphériques.

La majorité des titres s'ancre dans cette mouvance, avec une petite poignée d'entre eux qui sort du lot car résonnant un peu plus dépouillée. Good Day, dont la mélodie semble être simplement jouée sur un bon vieux Moog met en exergue le chant de Jack Steadman et penche vers la pop sucrée des 60s. Racing Stripes est également un beau terrain de jeu pour les envolées lyriques du leader de Bombay Bicycle Club, et permet une redescente toute en douceur bien appréciable.
Le tout premier titre dévoilé il y a quelques mois Eat, Sleep, Wake (Nothing But You) est un morceau un peu moins audacieux mais qui remplit parfaitement le contrat du single à succès.

Il persiste néanmoins lors de l'écoute du disque un petit sentiment de dilution. En effet, le travail de production pourtant soigné n'empêche cependant pas un manque de relief titre par titre. Il faut donc plusieurs écoutes attentives pour que certains morceaux nous marquent et deviennent facilement identifiables.
Il n'empêche que rien dans cet album n'est à mettre de côté, et la prestation live attendu à Paris le 22 mars au Trabendo aura le mérite, on l'espère, d'affiner un peu la personnalité de cet album prometteur.
tracklisting
    01. Get Up
  • 02. Is It Real
  • 03. Everything Else Has Gone Wrong
  • 04. I Can Hardly Speak
  • 05. Good Day
  • 06. Eat, Sleep, Wake (Nothing But You)
  • 07. I Worry Bout You
  • 08. People People
  • 09. Do You Feel Loved
  • 10. Let You Go
  • 11. Racing Stripes
titres conseillés
    Is It Real, Everything Else Has Gone Wrong, Racing Stripes, Eat Sleep Wake (Nothing But You)
notes des lecteurs
Du même artiste