logo SOV

Bombay Bicycle Club

Paris, Flèche d'Or - 27 juin 2008

Live-report par Philippe

Bookmark and Share
Il y avait tant de choses à faire a Paris ce week-end là que l'on se demande comment certains ont fait pour s'absenter, à Evreux pour le Rock dans tous ses états, au Furia festival ou ailleurs. Seul Glastonbury et son affiche abracadabrante aurait eu raison de moi !
Mais bon, c'est l'été et il est sûrement bon de s'évader vers d'autres ailleurs...
Sauf bien sûr pour les vrais studieux et autres fadas qui sont prêts à tout sacrifier pour un concert de Bombay Bicycle Club.
Donc voilà Paris, avec même des concerts qu'on a trouvé le moyen de rater suite à un concentré inédit de fin de semaine... Exit Late Of The Pier (que l'on aurait bien aimé revoir) et Sportsday Megaphone (que l'on aurait bien aimé découvrir)...

Il faudra donc se contenter de l'excellente prestation des Five O'Clock Heroes accompagnés de façon somptueuse par l'éblouissante Agyness Deyn qui fera des merveilles sur le single Who et qui, clou du spectacle, fera voltiger avec adresse une reprise de Abba, S.O.S..
Abba, un groupe majeur, dont il est noble et sensible de reprendre les morceaux et trop peu de groupes semblent le noter aujourd'hui...

24h plus tôt, ce sont donc les Bombay Bicycle Club qui sont venus inaugurer les Club NME Paris lors d'un premier concert dans la capitale.
Auteurs de deux ep fort prometteurs, les voici enfin de retour d'une tournée triomphale en Inde qui les a vu sillonner le pays de long en large et ce pendant plusieurs mois...(!)
Il est minuit et le public se presse. Beaucoup de kids (mais pas que) et donc pas de moins de 18 ans à cause de la salle, ce qui laisse toujours un petit goût amer pour un groupe star des concerts Underage en Grande-Bretagne.
Neuf minutes après, le groupe arrive, très décontracté mais sûr de lui, sous des hurlements de jeunes filles electrisées; à nous rappeler ce fameux concert des Beatles à Portsmouth en 1965...
Il y a Jack, chant et guitare, le genre sautillant qui prend soin d'enlever ses lunettes pour la scène et qui joue comme un écossais évadé d'un groupe Postcard.
Ed, à la basse, fait preuve d'une rare assurance, sourire continu et charme redoutable; c'est un peu le petit frère de Emile Hirsch !
Jamie, à la guitare, joue presque tout le temps de côté comme si rien ne pouvait le distraire de ses parties turbulentes.
Suren, à la batterie, est un peu la force tranquille du groupe, serein et imperturbable.
C'est au premier qui enfoncera la porte avec Open House et ses déchainements d'éclairs, lumières étincelantes et ombres malicieuses.
Puis c'est le nouveau single à paraître dans un mois, le Evening / Morning.
Suivi de près par Sixteen, dédicacé à un certain Philippe (hummm ! ...), une ligne mélodique imparable, du génie condensé en une tablette d'herbes magiques ou en un flacon multicolore qui vous transporte direct vers un au-delà incensé. C'est Pavement meets The Zombies ou Good Shoes meets The Sneetches.
Une autre dédicace suivra pour toutes les filles présentes et à les entendre, ce n'était que justice !
Puis c'est What If, un autre morceau inédit et Ghosts, une histoire à dormir debout sans fatigue apparente. Cancel On Me doté d'une nature fragile, délicate et juste un grain perfide aura tôt fait de conquérir les rares non croyants et à les convertir à tombeau ouvert.
The Hill, où comment gravir des sommets à vitesse maîtrisée, grand braquet et silhouette élancée.
Arrivés au bout, Ed et Jamie en profiteront pour échanger leurs instruments et ce à vitesse supersonique. Enfin, ce sera donc How Are You qui viendra clôre l'étape à coup de sprints impromptus et de dépassements inconsidérés.

La victoire ne sera pas discutée.
Les Bombay Bicycle Club remportent le prix du concert le plus rafraîchissant du week-end !
Un talent certain, une assurance manifeste et un charme inégalé.
Ne reste plus qu'à attendre, jeu des sept familles oblige, la venue des fabuleux Lo-Fi Culture Scene et ce coup-là, on demandera le petit frère...
setlist
    01. Open House
    02. Evening / Morning
    03. Sixteen
    04. What If
    05. Ghost
    06. Cancel On Me
    07. The Hill
    08. How Are You
photos du concert
    Du même artiste