logo SOV

Ash

Teenage Wildlife : 25 Years Of Ash

Ash - Teenage Wildlife : 25 Years Of Ash
Chronique Album
Date de sortie : 14.02.2020
Label : earMusic
5
Rédigé par Laetitia Mavrel, le 10 février 2020
Bookmark and Share
Teenage Wildlife : 25 Years Of Ash. Un nom qui va à l'essentiel pour le coffret anniversaire du trio nord irlandais qui a bercé nos années d'adolescence pour une bonne part d'entre nous.

Un quart de siècle avec un cheminement pas toujours évident, du fait d'un succès énorme du groupe à ses tous débuts et qui en a subi par la suite quelques conséquences autant physiques que psychologiques. Néanmoins, Ash n'a jamais renoncé comme en témoigne la richesse du coffret. S'étant déjà plié à l'exercice des compilations, cette nouvelle rétrospective bien plus fournie sonne comme une étape qui vient récompenser d'une part les fans les plus assidus et permet d'autre part au groupe d'établir son propre relevé de carrière prouvant ainsi qu'ils ont encore beaucoup à donner.

Trois disques retraçant de manière non chronologique, et c'est là tout l'intérêt, vingt-cinq ans de musique disséminée sur huit albums studio et toute une vague de singles et compilations qui n'ont cessé de remplir nos étagères. Les connaisseurs savent retracer au travers des albums les divers états d'âmes des membres du groupe, ces derniers ayant toujours été d'une grande transparence concernant leurs ressentis. A titre d'exemple, des disques comme Nu-Clear Sounds ou Meltdown aux sonorités se distinguant du punk-rock juvénile si cher au groupe laissaient apparaitre une certaine lassitude pour l'un ou de la noirceur pour l'autre, jamais exprimés précédemment.
On aurait donc pu s'attendre à un déroulé du tracklisting conforme à leur évolution musicale mais bien au contraire, le mélange des titres nous permet de nous éloigner de cette analyse linéaire et nous fait alors redécouvrir une belle partie de leur répertoire sous un angle inédit.

La sélection opérée sur les deux premiers disques est plutôt logique et fait écho aux titres les plus plébiscités des albums studio. Une première surprise est la présence dès la troisième plage de l'inédit Darkest Hour Of The Night qui surprend par sa fraicheur et sa sonorité pétillante. On pouvait s'attendre à un titre venant les cranter dans la maturité mais là n'était vraisemblablement pas le but.
Le coffret s'intitule Teenage Wildlife : 25 Years Of Ash, et selon les termes du leader Tim Wheeler, le groupe ayant survécu à cette période des tous débuts qu'ils qualifient eux-mêmes de « garantie pure adolescente », le cap des vingt-cinq ans était à célébrer dignement. C'est donc avec plus de cinquante morceaux que nous nous replongeons dans le monde power pop d'Ash qui a tout de même été adoubé par le NME avec le classement de 1977 dans la liste des 500 meilleurs albums rock de tous les temps.

L'autre fait marquant est la voix de Tim Wheeler qui a toujours su garder son timbre si délicieusement juvénile. Également, la puissance des guitares, éternel gage de qualité chez Ash, qui est de façon habile mise en exergue par le déroulé du tracklisting. Passant d'une décennie à une autre, on prend réellement conscience que le groupe est toujours resté fidèle à la sainte trinité guitare-basse-batterie, bien que s'octroyant certaines échappées vers un son plus stoner ou au contraire, sympathiquement synth-pop.
C'est ici que l'on distingue les bons des mauvais : aucun sentiment de redondance, d'ennui ou de dilution. La logique ne se veut pas temporelle, il semblerait même qu'il n'y en ait pas, hormis celle d'avoir soigneusement sélectionné les titres les plus emblématiques pour les fans autant que pour les musiciens. Peu d'albums de Ash ont souffert d'un réel manque d'inspiration. Le reste est une question d'affinités.

Le troisième disque attire un peu plus notre attention car le groupe y fait la part belle à une bonne série de B-sides, pour la plupart issues des singles de l'ère Free All Angels et Twilight Of The Innocents, deux disques particulièrement réussis. On y trouve également la reprise des Buzzcoks Everybody's Happy Nowadays avec la collaboration de Chris Martin qu'on félicite de ne pas avoir tenté d'en faire du Coldplay (cette remarque est à interpréter selon votre degré d'accointance avec ces derniers).

On peut regretter que les albums qui ont souffert d'un mauvais accueil des médias (car souvent comparés aux premiers succès) tels Metltdown et Kablammo! n'aient pas eu la chance de prouver qu'ils valent réellement plus. On imagine que le choix du tracklisting n'a pas uniquement été celui du groupe, d'où cette impression qu'ils sont injustement ignorés.
A l'opposé, la présence de nombreux morceaux issus de la compilation de singles A-Z nous rappelle le challenge qu'ont remporté haut la main Ash à cette époque. Pour mémoire, la digitalisation explosait au travers des premières plateformes légales de streaming et d'échanges comme feu Myspace, et la diffusion d'un single par lettre de l'alphabet a fait de Ash un groupe plus soucieux de répondre aux nouveaux besoins de son public plutôt que de favoriser les circuits classiques.

Qu'attendre donc de Ash après ces vingt-cinq dernières années passées en leur compagnie ? Tout simplement qu'ils continuent de rester fidèles à eux-mêmes. Un réel regret néanmoins, le fait que, comme pour d'autres groupes britanniques qui remplissent des arénas chez eux, le succès a toujours été variable dans l'Hexagone. On ne sait pas vraiment expliquer l'inconstance du public français qui est capable de porter aux nues un album pour snober royalement le suivant.
Ash venant nous rendre visite à Lille, Paris et Toulouse les 21 février, 29 et 31 mars prochains, l'occasion sera vraiment à saisir pour prouver que nous aussi nous avons survécu à cette période troublante et troublée qu'est l'adolescence, notamment grâce à leur présence sans faille dans notre petit univers rock.
tracklisting
    CD1
  • 01. Life Less Ordinary
  • 02. Arcadia
  • 03. Darkest Hour Of The Night
  • 04. Kung FU
  • 05. Cocoon
  • 06. You Can't Have It All
  • 07. Girl From Mars
  • 08. All That I Have Left
  • 09. Wildsurf
  • 10. Binary
  • 11. Uncle Pat
  • 12. Shining Light
  • 13. Starcrossed
  • 14. Buzzkill
  • 15. Return Of White Rabbit
  • 16. Goldfinger
  • 17. Envy
  • 18. Sometimes
  • 19. Coming Around Again
  • CD2
  • 01. Burn Baby Burn
  • 02. Dare To Dream
  • 03. Annabel
  • 04. Clones
  • 05. Machinery
  • 06. Oh Yeah
  • 07. Projects
  • 08. Confessions In The Pool
  • 09. True Love 1980
  • 10. Angel Interceptor
  • 11. Jesus Says
  • 12. Petrol
  • 13. End Of The World
  • 14. Orpheus
  • 15. Walking Barefoot
  • 16. Jack Names The Planet
  • 17. Teenage Wildlife
  • CD3
  • 01. Here Comes The Music
  • 02. Spellbound
  • 03. Teenage Wildlife
  • 04. I Shall Not Die
  • 05. Skullfull Of Sulphur
  • 06. Teenage Kicks
  • 07. T Rex
  • 08. Waterfall
  • 09. Saskia
  • 10. Seventh Circle
  • 11. Everybody’s Happy Nowadays
  • 12. Chinese New Year
  • 13. Wasted On You
  • 14. Comet Tempel 1
  • 15. Heroin Vodka White Noise
  • 16. New Tattoo
  • 17. When I'm Tired
  • 18. Tinseltown
titres conseillés
    Tous
notes des lecteurs
Du même artiste