Chronique album : Mogwai - ZeroZeroZero OST - Sound Of Violence
logo SOV

Mogwai

ZeroZeroZero OST

Mogwai - ZeroZeroZero OST
Chronique Album
Date de sortie : 01.05.2020
Label : Rock Action Records
45
Rédigé par Laetitia Mavrel, le 8 mai 2020
Bookmark and Share
C'est avec une nouvelle bande originale que Mogwai signent leur retour. Ils accompagnent de leur musique la série italienne ZeroZeroZero dont le pitch se résume ainsi : les arcanes du trafic de cocaïne en passant par les cartels mexicains, la mafia italienne ou les réseaux du Nord des États-Unis. Un tour du monde enivrant et angoissant de cette drogue à l'économie pas si souterraine que ça et qui continue de faire de sacrés ravages.

L'exercice de la bande originale est dorénavant maitrisé chez les écossais. Nombreuses sont leurs expériences en ce domaine, du documentaire au long métrage en passant évidement par la série télévisée. Rappelons pour celles et ceux qui découvrent le groupe leur travail sur la très bonne série Les Revenants en 2013 et sur le film de science-fiction KIN en 2018, dont les univers étranges se prêtaient parfaitement aux sonorités cosmiques du groupe.
Le changement de décor est radical avec le choix de la série ZeroZeroZero qui s'ancre dans le réel. C'est donc la gravité du sujet et sa complexité qui viennent donner toute son ampleur aux compositions de Mogwai.

La BO est dense : vingt-et-un titres pour certains assez courts, mais qui tous se suivent pour former un ensemble très homogène. Évidement tout en instrumental, les ingrédients phares de Mogwai sont présents. Le piano va être le fil conducteur de beaucoup de morceaux. Ce dernier juste avec quelques notes sporadiques voit petit à petit une chape de synthétiseurs l'encercler et se déverser sur l'ensemble telle une brume qui après un orage d'été se forme lentement mais surement au-dessus d'un sol brulant et détrempé.


Le tempo se veut lent et les percussions souvent à une cadence robotique. Les sentiments se partagent entre angoisse liée à une sonorité électro tout en écho, parfois étouffante et aux réverbérations poussées presque à l'extrême, et moments de douceur – mais toujours glacés - où les instruments comme la guitare et le piano se retrouvent plus dépouillés, offrant un moment de répit à la tension qui règne sur la majorité du tracklisting.
On ne peut pas réellement s'enticher de tel ou tel morceau, l'ensemble s'écoutant d'une traite car il s'agit d'une plongée en apnée qui nécessite toute notre attention. C'est ainsi que l'on prendra réellement conscience de l'empreinte musicale dont Mogwai ont vêtit cette fiction.


La thématique n'étant pas à la rigolade on ne pouvait s'attendre à un résultat pop ou enjoué, ces qualificatifs n'étant de toute façon pas connus dans le répertoire de Mogwai. Néanmoins, il est étonnant que le groupe de Glasgow de par son style ait été retenu pour mettre en musique une telle histoire. Là où le son expérimental et les longues échappées planantes dont ils sont coutumiers habillent parfaitement un registre sci-fi, une musique pour relater des gangsters et autres trafiquants nous aurait plutôt évoqué une BO rock voire punk.

La série se compose de beaucoup de flashbacks et autres ralentis, bénéficiant selon les critiques d'une image très soignée. Dès lors, la pertinence d'une bande originale aux consonances atmosphériques voir cathartiques trouve du sens.
Un sens d'autant plus important que Mogwai proposent au travers des achats de ce disque sur Bandcamp de reverser la moitié de leurs recettes issues de la première semaine d'exploitation à différentes œuvres caritatives en faveur du NHS (ndlr : fonction publique hospitalière britannique), en première ligne face à la bataille contre le COVID-19.
tracklisting
    1. Visit Me
  • 2. I'm Not Going When I Don't Get Back
  • 3. Telt
  • 4. Chicken Guns
  • 5. Nose Pints
  • 6. Fears of Metal
  • 7. Space Annual
  • 8. Invisible Frequencies
  • 9. Moon In Reverse
  • 10. Don't Make Me Go Out On My Own
  • 11. Lesser Glasgow
  • 12. Frog Marching
  • 13. El Dante
  • 14. Major Treat
  • 15. Rivers Wanted
  • 16. Summon The Sacred Beast
  • 17. Modern Trolls
  • 18. The Winter's Not Forever
  • 19. He Loved Trees
  • 20. Witches of Alignment
  • 21. The Wife Was Touched
titres conseillés
    Visit Me, Moder Trolls, The Wnter's Not Forever, Space Annual
notes des lecteurs
Du même artiste