logo SOV

Nadine Shah

Kitchen Sink

Nadine Shah - Kitchen Sink
Chronique Album
Date de sortie : 26.06.2020
Label : Infectious Music
4
Rédigé par Jean-Christophe Gé, le 18 juin 2020
Bookmark and Share
Il est fou de réaliser, quand on est coincé chez soi, comme tout vire à l'introspection. De la vie que nous avions à celle que nous aurions pu avoir. Il est aussi fou qu'arrivé à un certain point d'enfermement tout semble tourner autour de vous, parce qu'il faut bien le dire, Kitchen Sink a été écrit et enregistré avant l'épidémie qui a poussé une bonne moitié de la planète à rester en sécurité à la maison. Un album visionnaire donc puisqu'il aurait aurait pu être la bande originale idéale du confinement.

En réalité, Kitchen Sink est une réflexion sur les conditions féminines, la crise de la trentaine et les questions existentielles liées au mariage, à la maternité, à ce que l'on voulait, veut, et finira par faire. Ou pas. L'évier, centre de gravité de la cuisine, pièce centrale de la maison, devient le pupitre sur lequel pencher la réflexion sur le temps qui passe et les choix qui se font.

Venues des tripes, les mélodies sont d'abord accrocheuses et l'ambiance chaleureuse. Après des débuts dans les clubs de jazz, Nadine Shah a un sens unique du rythme, et l'humour noir. Il est aussi facile de tomber sous le charme de cet album que de voir défiler les années sans faire de choix capitaux ou s'inquiéter du chemin que prend la vie. C'est peut-être pour cela que le disque a deux faces, avec une première plus pop avec des chansons à la construction classique. Ladies For Babies (Goats For Love) et Trad sont des tubes (indés tout de même) en puissance.

La seconde partie est plus intense. Kite, un cerf-volant en anglais, ne décolle jamais et fait penser à une prière mortuaire angoissante (j'adore). Ukrainian Wine qui suit est plein d'énergie post-punk avec un riff de guitare répétitif et hypnotique qui crée une tension qui n'explose jamais. La fin de l'album se déroule sur un tempo lent et captivant. Prayer Mat installe une atmosphère dans laquelle on peut finir pas trouver un confort pour ne jamais en sortir.

Il existe un univers parallèle dans lequel Nick Cave et PJ Harvey ont eu une fille qui a grandi trop vite, et elle s'appelle Nadine Shah.
tracklisting
    01. Club Cougar
  • 02. Ladies For Babies (Goats For Love)
  • 03. Buckfast
  • 04. Dillydally
  • 05. Trad
  • 06. Kitchen Sink
  • 07. Kite
  • 08. Ukrainian Wine
  • 09. Wasps Nest
  • 10. Walk
  • 11. Prayer Mat
titres conseillés
    Club Cougar - Trad - Prayer Mat
notes des lecteurs
Du même artiste