logo SOV

Blaenavon
Sundara Karma

Paris, Point Éphémère - 13 décembre 2017

Live-report par Solène Caudron

Bookmark and Share
Avec un tout premier concert en tête d'affiche, c'est à Paris que le quatuor Sundara Karma a décidé de s'arrêter pour la dernière date de sa tournée européenne (et de l'année). Ils jouent aux côtés du trio très prometteur Blaenavon avec lesquels ils feront largement l'unanimité dans un Point Ephémère bien rempli !

Dans la foule, à l'avant de la scène, quelques étrangers se mêlent au milieu de la masse impatiente. On comprend alors que certains suivent les pas des deux groupes anglais depuis le début de cette tournée, très excités à l'idée que ce concert la clôturera. Lorsque l'on tend l'oreille, on devine aussi que Blaenavon et Sundara Karma sont aussi attendus les uns que les autres, annonçant la couleur d'une soirée sans temps morts.

SOV
C'est d'ailleurs sans trop tarder que Blaenavon nous font entrer dans la danse dans un enthousiasme général alors que les premières notes de Take Care sont entonnées. Quelques mouvements de foule se font d'emblée ressentir. Le groupe enchaîne avec les titres Let's Pray et My Bark Is Your Bite, durant lesquels le chanteur rencontre un problème technique au niveau de l'audibilité de sa guitare. Si cette petite complication ne passe pas inaperçue, elle n'altère en rien l'ambiance générale puisque le public et le chanteur, qui tente quelques mouvements de danse, continuent de chanter à l'unisson.
Dans le même élan le bassiste saute d'un pied à l'autre tandis que la fosse danse nerveusement et chante à pleine voix. Tout au long du set, les lumières blanches de la scène suivent l'exultation générale, ne manquant pas de nous éblouir parfois, de sorte qu'on a du mal à percevoir la scène.
Blaenavon, qui ont sorti son premier album That's Your Lot en avril, nous auront délivré un bon set de neuf chansons (dont une, The Monte Carlo Kid, issue de l'EP Prague ‘99 sorti un peu plus tôt dans l'année), de quoi ravir les fans et nous tenir en haleine pour la suite des événements.

Sundara Karma entrent sur scène une vingtaine de minutes plus tard alors que les lumières s'éteignent. Les acclamations fusent dès lors que débute la mélodie de A Young Understanding. Le chanteur, Oscar Pollock, apparaît très looké, ornant un grand collier assorti à un épais bracelet et maquillé d'un fard à paupières bleu pétant derrière ses longs cheveux blonds. Un style aussi élégant que sa démarche posée et quasi-sculpturale alors qu'en chantant il pose en scrutant la salle des yeux.
Toujours aussi enthousiaste, le public suit la mélodie en chœur. S'ils passeront en revue la plupart des chansons de leur premier album Youth Is Only Ever Fun In Retrospect sorti en début d'année, le chanteur annonce que le groupe jouera quelques unes de leurs anciennes chansons dont Cold Heaven, puis plus tard Diamond Cutter et Indigo Puff issues de leurs précédents EPs, de quoi ravir les fans de la première heure.

SOV
Une grande osmose entre le public et le groupe intervient lorsque arrive le tour de Flame, durant laquelle le chanteur n'hésite pas à venir se mêler à la fosse (une expérience qu'il reproduira plus tard pendant She Said, alors que le public se montre tout aussi démonstratif). Benjamin Gregory, le chanteur de Blaenavon, ne tardera pas à faire de même, s'immisçant dans les premiers rangs en plein concert, un verre de vin rouge à la main, dansant et rigolant avec quelques personnes, jusqu'à faire monter une fan sur ses épaules à un des moments les plus électriques du concert. On comprend vite que les deux groupes possèdent un haut degré de capital sympathie alors qu'Oscar Pollock dédicace Another Word For Beautiful aux fans qui les ont suivis tout au long de leur tournée et qui leur avaient demandé de la jouer ce soir.
Au-delà de ces aimables attentions envers le public, la performance que nous délivre Sundara Karma est remarquable. Indigo Puff, aux notes ondulées, fait partie des nombreux titres qui auront démontré une maîtrise instrumentale et vocale impeccable de la part des quatre membres du groupe qui n'auront malgré tout pas perdu leur sérieux.
Le concert s'achèvera sur un Explore introduisant une ambiance toujours aussi brûlante alors que trois fans montent sur scène avec l'accord chaleureux des membres du groupe, incitant le public à crier les paroles d'autant plus fort. L'une d'elles s'offrira même un bain de foule, profitant de l'euphorie qui s'est emparée de toute la salle.

Ce soir, les deux groupes anglais auront réussi à nous ambiancer sans répit, et c'est avec le sourire aux lèvres qu'on repartira des lieux, repus. On se rappellera de cette soirée mémorable pendant longtemps, c'est certain !
setlist
    BLAENAVON
    Take Care
    Let's Pray
    My Bark Is Your Bite
    The Monte Carlo Kid
    Orthodox Man
    Lonely Side
    Alice Come Home
    I Will Be The World
    Prague '99

    SUNDARA KARMA
    A Young Understanding
    Loveblood
    Cold Heaven
    Be Nobody
    Flame
    Lakhey
    Olympia
    Diamond Cutter
    Another Word For Beautiful
    Never Too Much
    She Said
    Deep Relief
    The Night
    Indigo Puff
    Happy Family
    Explore
photos du concert
    Du même artiste