logo SOV

65daysofstatic

We Were Exploding Anyway

65daysofstatic - We Were Exploding Anyway
Chronique Album
Date de sortie : 26.04.2010
Label : Hassle Records
4
Rédigé par Fab, le 19 avril 2010
Bookmark and Share
Cantonnés à un rôle confidentiel en Europe en dépit de leur popularité grandissante au sein de la scène alternative britannique, 65daysofstatic ont vu leur statut changer progressivement depuis 2008 après plusieurs mois passés aux côtés de The Cure en Europe puis aux Etats-Unis. Désormais signé chez Hassle Records, le quatuor de Sheffield nous revient avec son quatrième album, We Were Exploding Anyway, fortement marqué par les sonorités électroniques et drum'n bass déjà présentées durant leur dernière tournée.

Souvent perçus à leurs débuts comme une formation post-rock à tendance expérimentale, 65daysofstatic cherchent une fois encore à repousser les frontières de leur univers et à donner naissance à une musique hybride au croisement des genres et des influences. Si l'exercice peut sembler périlleux au premier abord, le quatuor fait ici preuve d'une capacité d'adaptation et d'apprentissage surprenante en offrant sur ses neuf nouveaux titres une palette d'ambiances des plus variées. Tout autant dans le son que dans les structures où les instruments employés, We Were Exploding Anyway constitue un pas de géant en avant et se démarque de ses prédécesseurs de par un mélange entre titres aux formats traditionnels et compositions étirées flirtant avec la dizaine de minutes.

Moins aériens qu'auparavant, 65daysofstatic semblent ici clamer un amour nouveau pour les mélodies plus dansantes, en témoignent notamment Dance Dance Dance ou le très ambitieux Tiger Girl dont l'ouverture proche de l'univers de Fuck Buttons laisse progressivement place à un long jam électronique digne du travail fourni dans un passé proche pour l'EP The Distant And Mechanised Glow Of Eastern European Dance Parties. Si le single Weak4, réservé au marché japonais, n'avait su combler les attentes dans un premier temps, les récents Mountainhead et Crash Tactics, plus classiques et peut-être moins marqués par la drum'n bass, avaient su redresser la barre de belle manière. Ce sont pourtant au final Piano Fights dont les instruments s'entrechoquent et se répondent, et surtout Come To Me, porté par la participation vocale de Robert Smith et un rythme à l'intensité croissante, que l'on retient à l'heure de dresser le bilan du disque.

Fruit d'une volonté de se renouveler de la part de 65daysofstatic, We Were Exploding Anyway est une franche réussite jouissant qui plus est d'une production de qualité. Un pari gagnant pour un groupe dont la cote de popularité devrait enfin croître dans un futur proche !
tracklisting
    1. Mountainhead
  • 2. Crash Tactics
  • 3. Dance Dance Dance
  • 4. Piano Fights
  • 5. Weak4
  • 6. Come To Me
  • 7. Go Complex
  • 8. Debutante
  • 9. Tiger Girl
titres conseillés
    Come To Me - Piano Fights
notes des lecteurs
Du même artiste