logo SOV

Noah And The Whale

Last Night On Earth

Noah And The Whale - Last Night On Earth
Chronique Album
Date de sortie : 07.03.2011
Label : Mercury/Cooperative Music
3
Rédigé par Julien Soullière, le 27 février 2011
Bookmark and Share
Un peu moins de deux ans après nous avoir fait contempler les premiers jours du printemps, voilà que Noah And The Whale nous proposent de passer à leurs côtés notre dernière nuit sur Terre. Des propositions, à-priori, annonciatrices de sensations musicales bien différentes, ce qui n’est dans les faits pas tout à fait faux. Car si on se rapproche par instants d’un Peaceful, The World Lays Me Down (notamment dans la logique de construction des morceaux et de l’album), la formation menée par le charismatique Charlie Fink a su amener de la nouveauté à son moulin. Appréciable, mais sûrement pas suffisant, la fraîcheur du premier jet n’étant plus nécessairement de la partie, de même que l’ambition portée par le second opus.

Entendons-nous bien, Last Night On Earth n’est en rien honteux et constitue même un petit concentré de pop 80s de très honnête facture. Les sonorités électroniques, les envolées de piano, de même que les cœurs, aussi joviaux qu’enfantins, qui parcourent le disque donnent à l’ensemble une allure américaine loin d’être désagréable. Et la voix de Charlie Fink fait toujours son petit effet. Plus fort encore, on se surprend à fredonner certains refrains après seulement quelques écoutes (au hasard, celui de L.I.F.E.G.O.E.S.O.N.). Non, vraiment, il y a de l’allant (Tonight’s The Kind Of Night, et son refrain porté par un piano à la Baba O’Riley), du cachet (le très beau et blues Old Joy) et de la nouveauté.

Le souci, c’est que la chose est peut-être trop bien rodée, trop facile. L’argument peu sembler léger, mais quand on parle d’un groupe capable de nous pondre un véritable projet musical, j’ai nommé le somptueux The First Days Of Spring, on est en droit de s’attendre à quelque chose de plus ambitieux. Dans l’absolu, le disque est si sympathique que cette remarque ne peut évidemment pas peser trop lourd dans la balance; n’empêche, on aurait quand même espéré peu plus qu’une simple bulle récréative. Les disques à lLast Night On Earth, on les aime bien, là comme ça, dans l’instant, dans leurs moments (majoritaires) de joie et d’allégresse comme dans leurs phases plus mélancoliques, mais on n'y revient que rarement plus tard dans nos vies.

Si Noah And The Whale nous ont donc encore une fois séduits, voici la première fois en trois albums (seulement, c’est vrai) que l’on ressent les limites de l’exercice. On en attend sûrement plus, peut-être parce que l'on sait qu’ils en sont capables. En partant du principe fumeux du « une fois sur deux », la prochaine sera inévitablement la bonne.
tracklisting
    01. Life Is Life
  • 02. Tonight's The Kind Of Night
  • 03. L.I.F.E.G.O.E.S.O.N.
  • 04. Wild Thing
  • 05. Give It All Back
  • 06. Just Me Before We Met
  • 07. Paradise Stars
  • 08. Waiting For My Chance To Come
  • 09. The Line
  • 10. Old Joy
titres conseillés
    Tonight's The Kind Of Night, Old Joy
notes des lecteurs
notes des rdacteurs
Du même artiste