logo SOV

Islet

Released By The Movement

Islet - Released By The Movement
Chronique Album
Date de sortie : 07.10.2013
Label : Shape Records
35
Rédigé par Maxime Canneva, le 4 octobre 2013
Bookmark and Share
« Mais que viens-je d'écouter ? ». Voici la principale question que je me posais après avoir lancé pour la première fois le second album d'Islet, groupe confidentiel en provenance de Cardiff. « Mais qui sont-ils ? », deuxième question restée en grande partie sans réponse, étant donné le peu d'informations disponibles à leur sujet sur la toile.
Si le groupe semble avoir quelques difficultés à percer suite à la sortie de son premier album (somme toute très honorable), peut-être pouvons-nous y donner une explication rationnelle. Et celle-ci arrive assez rapidement : Islet se trouvent en effet à des kilomètres de tout type de musique actuellement en vogue sur la scène internationale.

Pourtant les ingrédients sont classiques et la recette éculée : guitare, basse, batterie et synthé. Mais la façon dont les mélodies sont agencées ont pour vocation à propulser directement en orbite quelques Illuminated People (titre de leur premier album sorti l'an dernier) fans du genre. D'ailleurs, bien malin celui qui arrivera à trouver la ligne directrice et les influences du groupe. Le Pitchfork magazine les décrit ainsi comme « wild, cosmic, nature-attuned » et on ne va pas les contredire. Si on devait leur donner un cousin éloigné, il s'agirait surement de Connan Mockasin qui semble avoir la même vision cosmique et artistique de sa musique.

Que leurs airs déroutent, c'est une chose, mais que peut-on en dire concrètement ? Un bon point à l'égard de cet album est que l'auditeur n'a pas besoin d'être (trop) féru de musiques expérimentales pour l'apprécier. Même si le groupe s'adresse encore à un public assez confidentiel, il cherche à agrandir ce dernier en proposant des airs rafraichissants et accessibles.
Chaque morceau est assez unique en son genre et s'apprécie individuellement. Ainsi le titre d'ouverture Triangulation Station alterne entre murmures lointains sur fond de basse et batterie légères et voix plus mécaniques. Carlos laisse lui place à une plus grande fureur, où le quator montre qu'il est capable de mélanger les genres et se montrer plus énergique pour exploiter la palette de sentiments qu'il cherche à éveiller chez l'auditeur. Ils affirment ainsi eux-mêmes chanter sur ce titre leur « amour et leur haine, pour montrer leurs joies et peines ».

Les mots leurs manquent parfois, comme sur Tripping Through The Blue Room (Part II) où seuls des sons plus que des paroles se font entendre, toujours dans une atmosphère très psychédélique. Le zénith de l'album est atteint sur Elastic, morceau envoutant, faisant apparaître les autres titres malheureusement bien fades à ses côtés.
Quelques courts morceaux instrumentaux sont également présents ( Sails Billow And Swell et Tripping Through The Blue Room (Part I)), confirmant la tendance actuelle de positionner des interludes au sein des albums à la manière de Alt-J. Ceux-ci ont-ils plus tendance à lier ou à délayer l'ensemble de l'album ? Les avis sont partagés, et chacun est ici invité à se faire son idée.

Que doit-on finalement penser de cet album ? Très simplement qu'il est à réserver en premier lieu à tous les amateurs de musique cosmico-psychédélique, qui aiment découvrir des groupes encore très confidentiels de par la nature même de leurs sonorités, dont l'approche se veut très artistique et libre de toute contrainte et dont les concerts s'apprécient entre passionnés dans une salle de maximum cent personnes. Les autres sont bien entendus invités à se faire leur propre idée mais ne doivent pas regretter si le courant ne passe pas avec cette musique d'une autre galaxie.
tracklisting
    01. Triangulation Station
  • 02. Sails Billow And Swell
  • 03. Carlos
  • 04. Tripping Through The Blue Room (Part I)
  • 05. Tripping Through The Blue Room (Part II)
  • 06. Citrus Peel
  • 07. Elastic
  • 08. Mirror Me
  • 09. Rip Bark
titres conseillés
    Elastic, Carlos
notes des lecteurs
Du même artiste