logo SOV

Esben And The Witch

A New Nature

Esben And The Witch - A New Nature
Chronique Album
Date de sortie : 08.09.2014
Label : Nostromo Records
45
Rédigé par Fantin, le 28 août 2014
Bookmark and Share
Etant l'un des groupes les plus prolifiques d'Angleterre actuellement, Esben And The Witch ont, au cours de ces quatre dernières années, conçu et développé, en deux albums et trois EP, un style qui leur est propre. Entre épopées post-rock et noirceur post-punk, le trio de Brighton continue son parcours atypique en sortant A New Nature, troisième album où il se révèle encore plus sombre que précédemment.

Avec un tel titre et un visuel si beau et énigmatique, on devine la grande ambition du groupe pour ce troisième volet, qui ne sort tout de même qu'un an après le relativement accessible mais tout de même profond et réussi Wash The Sins Not Only The Face. Les titres sont globalement plus longs et moins nombreux. Le son y est d'une profondeur remarquable. La production est sans faille. Les guitares sous tension prennent la dimension qu'elles méritent et explosent bien souvent dans une saturation très bien dosée, exquise et enveloppante. Les interventions d'une trompette subliment à chaque apparition l'épopée expérimentale et torturée que constitue ce nouveau disque.

Loin du schéma pop couplet-refrain-couplet-refrain, les compositions qui y sont dévoilées progressent tortueusement, au fil de vers susurrés, chantés ou criés. De l'énervement contenu de Press Heavenwards! à la brève et apaisée conclusion Bathed In Light, Esben And The Witch prennent le temps d'arpenter leur psyché dans toutes ses humeurs. Riffs minimalistes des plus prenants, rythmes mécaniques épurés, malaise palpable et contagieux : la formule ne peine pas à prendre forme. La cohérence est sans véritable faille et A New Nature se fait vite sentir comme une oeuvre conceptuelle à la progression longuement réfléchie. C'est en vérité une sombre réussite prenant, au fil des écoutes, une dimension de chef d'oeuvre introspectif, où la dépression et la fragilité sont transcrites avec la plus grande subtilité.

The Jungle, pièce maîtresse autour de laquelle le disque s'articule, rend très bien compte de la mise en musique réaliste des passions et pulsions : accélérations passagères, périodes de répit sans réelle quiétude et un chant qui s'emballe comme si la peur contée avait eu lieu au studio. « And she was the butcher, she had a knife ! ». Cette composition à l'écriture des plus originales est d'une audace remarquable.
Si l'ensemble du disque est globalement à son image, on regrettera une longueur dispensable en fin de parcours, tout de même négligeable devant la qualité du reste.

C'est donc probablement l'album le plus abouti du trio jusqu'à présent. Ayant prouvé qu'ils pouvaient être encore plus sombres qu'auparavant, les trois anglais ont aboli tout recours à des sonorités électroniques. Une musique plus directe dans la forme donc, mais à l'écriture originale et d'une grande subtilité. A New Nature est un disque comme il en sort peu, hors du temps et des courants, à écouter au casque pour en profiter pleinement.

En étant si productif, Esben And The Witch ont même trouvé le temps de se renouveler. Devenu une valeur sûre, on espère que la fréquence de ses sorties discographiques ne diminuera pas, bien que ce troisième album nécessite bien du temps pour être pleinement exploré.
tracklisting
    01. Press Heavenwards!
  • 02. Dig Your Fingers In
  • 03. No Dog
  • 04. The Jungle
  • 05. Those Dreadful Hammers
  • 06. Wooden Star
  • 07. Blood Teachings
  • 08. Bathed In Light
titres conseillés
    Dig Your Fingers In - The Jungle - Wooden Star
notes des lecteurs
Du même artiste