Chronique album : Gruff Rhys - Babelsberg - Sound Of Violence
logo SOV

Gruff Rhys

Babelsberg

Gruff Rhys - Babelsberg
Chronique Album
Date de sortie : 08.06.2018
Label : Rough Trade Records
45
Rédigé par Amandine, le 17 juin 2018
Bookmark and Share
Entre ses activités au sein de Super Furry Animals, la production de documentaire ou les concept albums, Gruff Rhys excelle dans tout ce qu'il entreprend et revient aujourd'hui avec un cinquième album solo, Babelsberg.

Album solo on vous disait ? Cet adjectif n'est probablement pas le plus approprié puisque le Gallois est ici accompagné par les 72 musiciens de l'Orchestre national du Pays de Galles. Il n'empêche qu'il en ressort une dizaine de titres intimistes, où la voix reste au centre et où les instruments sont savamment disséminés, à l'image de Frontier Man ou Drones In The City.
Contrairement à ce qu'on lui connaissait jusqu'alors, Gruff Rhys propose plutôt avec Babelsberg un album introspectif en toute simplicité, dans la tradition folk, mais où la pop occupe encore une place de choix.

Il est difficile de mettre en lumière une chanson plutôt qu'une autre tant cet album est cohérent, inspiré et inspirant : du refrain entêtant avec ses chœurs féminins sur Frontier Man, en passant par les relents de pop 60's de Limited Edition Heart, on déguste de la première à la dernière note.
Les mélodies et le groove nous rappellent les crooneurs des temps modernes tels que Neil Hannon ou encore Adam Green (avec qui il partage d'ailleurs cette folie douce qui sert si bien son art). Peu d'artistes peuvent se vanter d'avoir autant de classe que Rhys et sa modestie confère par ailleurs un aspect des plus touchants qui se reflète sur des titres plus sombres comme Drones In The City.
A la fois introspectif et politiquement engagé (on admire d'ailleurs l'arrière de la pochette de l'album, dessinée par un artiste russe, où Trump est attablé avec le Christ et s'adonne à une séance de selfies), instinctif et réfléchi (enregistré en trois jours mais mixé sur une période de 18 mois), Babelsberg étonne et ravit dans ses contradictions.

Gruff Rhys réussit ici avec brio un album à la croisée de la pop et de la folk ; là où le commun des mortels se serait cassé les dents en proposant un cliché de soupes toutes plus kitchs les unes que les autres, le Gallois délivre dix titres succulents et délicats. Une grande prouesse !
tracklisting
    1. Frontier Man
  • 2. The Club
  • 3. Oh Dear!
  • 4. Limited Edition Heart
  • 5. Take That Call
  • 6. Drones In The City
  • 7. Negative Vibes
  • 8. Same Old Song
  • 9. Architecture Of Amnesia
  • 10. Selfies In The Sunset
titres conseillés
    Oh Dear! - Architecture Of Amnesia
notes des lecteurs
Du même artiste