logo SOV

The KVB

Only Now Forever

The KVB - Only Now Forever
Chronique Album
Date de sortie : 12.10.2018
Label : Invada Records
45
Rédigé par Cassandre Gouillaud, le 14 octobre 2018
Bookmark and Share
Avec la sortie de Of Desire il y a deux ans, Kat Day et Nicholas Wood, les deux têtes pensantes du duo audio-visuel The KVB, avouaient penser avoir atteint un point culminant de leur discographie : ce précédent album confirmait l'excellence du groupe dans leur registre, celui d'une darkwave animée de contrastes aigus, oscillant entre ombre et clarté. Deux ans plus tard, les voici à l'aube de l'ouverture d'un nouveau chapitre, dont Only Now Forever est la première émanation. Enregistré durant l'année 2017 à Berlin et auto-produit par le groupe, ce sixième album amorce en effet un virage qui, sans renier les fondements de leur création, laisse entendre un renouvellement de leur écriture musicale en faveur d'expérimentations nouvelles.

Of Desire faisait déjà place à une production méticuleusement repensée, qui s'affranchissait d'excès de reverb au profit de la clarté nouvelle des nappes sonores. Only Now Forever reprend et approfondit cette réflexion, tout en repensant la centralité des mélodies et du chant. Si l'album reste parsemé de titres proches de la noirceur éthérée si particulière du groupe, tels que Afterglow, Into Life, ou Cerulean, il comprend aussi son lot de surprenantes, et réussies, nouveautés. Parmi elles le mix de On My Skin, qui donne à la voix de Nicholas une prééminence et une clarté inhabituelle chez The KVB. Inspiré des attentes et de l'optimisme liés aux nouvelles relations amoureuses, la structure mélodique apparente du morceau en fait l'un des plus radieux et des plus pop de l'album ; voire de la discographie du groupe.

Pour autant, l'attachement du duo aux jeux de contrastes reste l'un des traits dominants de Only Now Forever, dont les morceaux explorent des univers variés, amenés à exister au sein d'un même ensemble. Les influences respectives de chaque morceau sont plus que jamais rendues audibles et entraînent ce nouvel album dans des directions subtilement renouvelées. Les accès romantiques de On My Skin ne sont ainsi qu'un écho lointain de l'écrasante anxiété dominant Above Us, qui renvoie à la place de l'être humain au coeur de sociétés présumément dirigées par des séries de données numérisées. De la même façon, les échos éthérés et fantomatiques d'Into Life détonnent des accents funk presque dansants de Tides, qui laissent eux aussi rapidement place à la nervosité sombre de Cerulean. Tout le talent du groupe réside dans leur capacité à exploiter la richesse de ces univers sans pour autant les faire étrangers, et en les liant les uns aux autres dans une intangible intemporalité.

S'il fallait caractériser l'oeuvre de The KVB, il faudrait accorder la primeur à leur rapport presque obsessionnel au temps, qui sous-tend, ou hante, toute leur création. Only Now Forever est dominé par une sentiment d'intemporalité, qui, au-delà de toutes ses qualités immédiates, est ce qui confère toute sa charge sensuelle et émotionnelle à ce lointain successeur d'Always Then. L'album happe son auditeur par une narration qui évolue hors du temps, que celui-ci soit rendu hors de portée dans Afterglow (« Here comes the night / slipping away / out of my reach ») ou que le présent envahisse toute profondeur temporelle dans Only Now Forever. Ces distorsions temporelles se manifestent inévitablement musicalement, à travers les multiples nappes de synthés de Kat et les couches de reverb tant caractéristiques du groupe, qui créent une atmosphère rêveuse et irréelle, appelant à l'éveil des sens.

Si Of Desire apparaissait déjà plus éloquent et abouti que ses prédécesseurs, Only Now Forever est une parfaite expression des multiples univers d'influence de Nicholas Wood et Kat Day, qui n'en finissent plus d'impressionner par la richesse de leur création. Ce renouvellement si captivant de leur darkwave semble offrir une conclusion idéale à la période berlinoise du groupe, qui devrait s'achever avec leur retour prochain sur leurs terres anglaises. Autant dire qu'il nous tarde de découvrir ce qu'elles sauront leur inspirer.
tracklisting
    01. Above Us
  • 02. On My Skin
  • 03. Only Now Forever
  • 04. Afterglow
  • 05. Violet Noon
  • 06. Into Life
  • 07. Live In Fiction
  • 08. Tides
  • 09. No Shelter
  • 10.  Cerulean
titres conseillés
    Above Us, On My Skin, Afterglow
notes des lecteurs
Du même artiste