logo SOV

Liam Gallagher

Why Me? Why Not.

Liam Gallagher - Why Me? Why Not.
Chronique Album
Date de sortie : 20.09.2019
Label : Warner
45
Rédigé par Yann Guillo, le 17 septembre 2019
Bookmark and Share
Liam Gallagher connaît depuis la sortie de As You Were un retour en grâce encore inespéré à une époque pas si lointaine. Pourquoi lui ? Parce qu'il est la rock star la plus attachante de ces dernières décennies. Grande gueule, drôle, pénible, imprévisible, charismatique, je m'en foutiste... A quarante-six ans, celui que beaucoup prenaient pour un branleur sans talent à la fin des années 1990 se retrouve en position de passeur du Grand Esprit du Rock'n'Roll auprès d'une jeune génération élevée au son de la Trap et de l'électro. Ce que ce Why Me? Why Not. confirme de fort belle manière tout en réservant quelques bonnes surprises.

Noël Gallagher a beau railler l'armée de songwriters qui écrivent dans l'ombre des chansons pour son frère, force est de constater que ceux-ci abattent un sacré boulot. Ils livrent au lad à la voix nasale et rocailleuse une dose réglementaire de chansons aux petits oignons pour chacun de ses albums. Des chansons pop directes et émotionnelles qui vont comme un gant à Liam.


L'entrée en matière est ainsi redoutable. La rentre-dedans Shockwave, et son pré-chorus à se damner, ouvrent la voie au mid-tempo pop gospel de One Of Us, qui aurait pu figurer sans rougir sur Urban Hymns de The Verve. Suit la superbe Once, à faire fondre les derniers icebergs de notre pauvre planète. Ouvrons une parenthèse : on remarque que, et c'est peut-être le secret de son succès actuel, Liam semble avoir gardé toute sa lucidité sur ce qui fait une bonne chanson quand il déclare que Once est une des meilleures ballades qu'il ait eu l'occasion de chanter. Et ce quelques temps à peine après que Noël eut déclaré solennellement de son côté que l'atroce Holy Mountain est la meilleure chose qu'il ait jamais écrite... Fin de la parenthèse.

Comme on peut s'y attendre avec le benjamin des Gallaghers, les meilleurs moments de l'album sont ceux inspirés par John Lennon (ndlr : Liam aurait pensé le plus sérieusement du monde être la réincarnation du Beatles avant qu'on lui fasse remarquer qu'il était né AVANT la mort de John Lennon). L'un des sommets de l'album, la chanson qui donne son titre à l'album, sonne ainsi à mi-chemin entre Plastic Ono Band et la B.O. rock orchestrale d'un prochain James Bond. Dans un registre pop laid back inédit qui évoque Bowie période Hunky Dory, Alright Now surprend et décolle grâce à ses lignes de Moog. L'enchaînement avec la psychédélique Meadow et ses effluves 60s, qui jouxtent les Strawberry Fields, est parfait. La ternaire Gone, croisement improbable entre Ennio Morricone et la martiale D'you Know What I Mean, clôt la fête en beauté.


En revanche, là où As You Were ne trébuchait jamais, entre ambiances douces-amères, énergie brute et psychédélisme, Why Me? Why Not. prend parfois l'eau. Quelques fautes de goût, placées en plein milieu de l'album, viennent un peu gâcher ces retrouvailles. L'album retombe alors dans les travers qui avaient coulé Beady Eye : production passéiste et écriture sans surprise. L'agaçante Halo fait ainsi figure de vilaine verrue. Le piano tiré du placard d'Abbey Road pour se la jouer Beatles ne sauve pas un titre qui ressemble plus à un Tribute band d'Obladi Oblada qu'à une chanson du plus grand chanteur de rock'n'roll du monde. La très pop Now That I Found You s'en tire de justesse grâce à une mélodie mémorable, mais elle pourrait davantage passer pour le générique d'une nouvelle saison de Friends que pour une nouvelle pépite mancunienne.

Mais c'est bien loin de couler l'affaire. En creusant un sillon similaire à As You Were mais avec une production plus ample et clinquante, Why Me? Why Not. s'avère au final un album réjouissant, bourré de chansons pop-rock qui donnent envie de chanter fort, le visage dans le soleil matinal sur le chemin du boulot. Le chanteur aux sourcils broussailleux remplit donc son cahier des charges. Car Liam, lorsqu'il ne s'égare pas dans des morceaux trop acidulés ou référencés, s'avère indétrônable dans son pré carré, entre morgue, énergie et mélodies british XXL.
tracklisting
    01. Shockwave
  • 02. One Of Us
  • 03. Once
  • 04. Now that I've Found You
  • 05. Halo
  • 06. Why Me? Why Not.
  • 07. Be Still
  • 08. Alright Now
  • 09. Meadow
  • 10. The River
  • 11. Gone
titres conseillés
    Why Me? Why Not. - Once - Alright Now - One Of Us
notes des lecteurs
Du même artiste